A l’approche des fêtes de Pessah sont mises sur le marche diverses sortes de Matzot
Les fabricants les plus connus sont : Matsot Aviv – Matzot Jérusalem – Matzot Yehouda – Matsot Carmel. Il existe aussi des petites entreprises de fabrication . La vente de matsot représente un chiffre annuel de 100 millions de shekels.
Afin de satisfaire  la demande, les fabriques sont cacherisées en octobre – et la fabrication dure 5 mois jusqu’à la veille de Pessah – et ce en 3 brigades qui travaillent sans relâche .
Les matzot ne sont pas fabriquées à l’aide de farine de galettes mais avec une farine spéciale Matzot. C’est une farine blanche qui se différencie toutefois de la farine normale – cette farine n’est pas mélangée avec de l’eau comme la farine normale (cela permet d’en augmenter le volume) elle est broyée à sec.
Les trous sont réalisés par une machine spéciale, ils servent a éviter que la pâte ne lève. Dans une Matsa normale il y a 800 trous. Apres la mise en forme de la Matsa, longueur et largeur, passage au four 400 degrés pendant 1 minute et demi, le pesage, le tri, le rangement et l’emballage ne sont pas une petite affaire.
Du départ de la préparation à la mise en boite, 18 minutes le tout sous le contrôle de la cacherout et de la conformité du produit.
Pour la petite histoire il est fabrique en Israël la Matsa la plus grande (6 mètres) son poids est de 6 kilos 1/2, elle a 119.000 trous il a fallu 5.5 kilos de farine et 2 litres d’eau pour la faire -mais elle n’a pas ete acceptée au  »Hit parade du GUINESS » la matsa n’étant pas un produit courant dans le monde.
Pessah cacher ve sameah
Marcel B pour Ashdodcafe (source Israel Ha Yom).

Laisser un commentaire