hopital ashdod

La ville d’Ashdod, bien-aimée des immigrants venus de France, compte bien leur rendre la pareille en œuvrant pour l’intégration de centaines de docteurs, infirmiers, pharmaciens et para- médicaux français décidant de faire leur Alya prochainement à Ashdod.

En effet, dans un an environ, la ville va inaugurer l’ouverture de son Hôpital public Assouta qui a fait l’objet d’une newsletter précédente. S’agissant d’un projet d’envergure nationale, puisqu’il est le premier hôpital public neuf construit depuis 40 ans en Israël, il offrira en outre, une perspective non négligeable d’offres d’emploi dans le secteur. Ashdod, doit d’après les statistiques, se préparer à accueillir prochainement environ 20,000 nouveaux immigrants français.

Le Professeur Shouki Shamar (Directeur de Assouta) et Monsieur le député Eli Elalouf (Directeur de la commission de la santé à la Knesset (parlement israélien)), ont eu l’initiative conjointe d’un projet d’intégration et d’offres d’emploi aux futurs immigrants de France ayant une profession dans le monde médical et paramédical au sein du nouvel hôpital d’Ashdod. Cette initiative sera également soutenue par la mairie d’Ashdod, et le ministère de l’intégration.

eli elalouf et michael bensadoun

Monsieur le député Elalouf a déclaré que l’intégration d’équipes médicales choisies parmi les nouveaux immigrants venus de France au sein du nouvel hôpital, assurera la réussite de leur intégration dans le monde du travail à Ashdod, et contribuera en même temps à solutionner le problème de pénurie de docteurs et d’infirmiers en Israël.

medecin

Nul doute que l’insertion de centaines de docteurs, infirmiers, pharmaciens etc., dans les rangs des futurs employés de l’hôpital ne manquera pas d’assurer un service médical de haute qualité professionnelle aux habitants de la ville.

Me. Maayan Abihssira Pour Ashdodcafe et Cabinet d’avocats Eli Haddad

Laisser un commentaire