A deux reprises et à une semaine d’intervalle, la sirène retentit pendant deux minutes en Israël. Bien sûr tout le monde ne s’arrête pas ni ne s’immobilise et certains prétendent pendant ce temps lire des tehilim, peu importe.

Mais, à mon sens, ce qui est important c’est que 8,000,000 d’Israéliens font en ce même instant : TOUS dans leur grande majorité s’interrompent dans leur vie, dans leurs activités, TOUS se lèvent afin d’UNIR leurs pensées à la mémoire de 6,000,000 de nos frères qui nous ont quittés dans l’horreur et dans la souffrance, dans l’humiliation et la dégradation, dans la déchéance, dans la faim et le froid, sans le réconfort d’un père ou d’une mère aimants, sans leurs maris ou leurs épouses et sous le regard apeuré de leurs enfants, Et surtout, qui sont morts dans la PEUR, avec sur les lèvres les mots du SHEMA ISRAEL !

C’est un peu comme si le metteur en scène d’un film de la vie appuyait sur un bouton pour stopper l’image. Et, c’est au même instant que tous ensemble, au même moment, ,nous leur rendons hommage à tous ces pauvres êtres torturés par la barbarie nazie a fait souffrir, pour ceux qui ont eu peur, faim soif, mal, nous nous arrêtons de vivre deux minutes pour eux qui ont perdu la vie il y a 70 ans, pour eux qui n’ont plus pu aimer, se reproduire et vivre libre, pour eux dont la vie leur a été ravie et pour que nous nous rappelions que, grâce à eux et grâce à D, nous possédons un pays magnifique où nous pouvons vivre libre en hommes et femmes JUIFS et fiers de l’être!!!!

CAROLINE ELISHEVA REBOUH pour Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire