selection-vins-israel

Ma première rencontre avec les vins d’Israël remonte à quelques décennies quand j’ai dégusté les vins du Domaine du Castel à Vinexpo-Bordeaux. Une véritable découverte ! Je ne soupçonnais même pas que le pays était producteur de vin. Bien que situé au Moyen-Orient, là où est née la viticulture, les vins étaient pratiquement absents sur les marchés de l’export sauf pour les cérémonies sacramentelles juives. Puis, plusieurs années plus tard, j’ai pu vérifier sur place le dynamisme d’une vitviniculture qui essayait de se définir; quelques œnologues avaient fait leurs classes en France et en Italie. J’avais trouvé des vins intéressants, mais encore très alcoolisés, donc manquant un peu de fraîcheur.

Je viens de faire une dégustation d’une douzaine de vins d’Israël qui se trouvent présentement sur notre marché du Québec et j’ai pu constater les progrès réalisés en une dizaine d’années. C’est phénoménal ! J’ai trouvé d’excellents vins blancs, vivaces et frais, et des vins rouges offrant une bonne complexité. Conclusion : les vins d’Israël peuvent se comparer aux autres vins du monde sans rougir, ils se marient à une foule de mets, et ils valent le détour de la découverte.

Les vins ont été dégustés à l’aveugle sans connaître le prix et les cépages de chacun. Voici ceux que j’ai préférés

Blancs
Mount Hermon White 2014, Galilee, Golan Heights Winery  (23,90 $ – 12778987)

Assemblage de sauvignon blanc, viognier, chardonnay et sémillon, c’est le vin parfait pour l’apéritif. Joyeux et enlevant, le nez abonde en notes fruitées (pêche blanche, raisin vert) intenses. La bouche est large et épanouie. On savoure sans penser ! (***)

Yarden Chardonnay 2014, Galilee, Golan Heights Winery  (27,45 $ – 12473008)

À l’aveugle, on prend ce vin pour un vin du Maconnais. Les arômes du chardonnay sont très nets, marqués par des notes de fruit blanc et une touche de miel et de menthe. La bouche est croquante et vivace, la texture est soyeuse, le fruité est franc et net, et la finale s’étire sur un fruit très légèrement vanillé. Superbe ! (****)

Rouges
Yarden Cabernet Sauvignon 2012, Galilee, Golan Heights Winery  (47,50 $ – 12211067)

Ce 100 % cabernet sauvignon offre une abondance d’arômes de fruits rouges au nez. La bouche est gourmande, riche, généreuse, mais tout est en équilibre. L’élevage en barriques est imperceptible sinon pour une légère nuance de cacao après une longue aération. Un vin très harmonieux ! (****)

Mount Hermon Red 2014, Galilee, Golan Heights Winery  (23,30 $ – 10236682)

Assemblage de cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc, petit verdot, malbec. Bordelais aux arômes de fruits rouges sans surmaturité. La bouche est fraîche, vivace, fruitée, complexe. Les tanins soutiennent une belle matière et la finale s’étire pendant plusieurs minutes. Un vin très complexe. (*** ¾ )

Gilgal Cabernet Merlot 2012, Galilee   (25,35 $ -12779091)

Assemblage purement bordelais (cabernet sauvignon 50 %, merlot 50 %), celui-ci offre une belle complexité au nez que l’on retrouve également en bouche. Les tanins structurants commencent à se fondre et le fruité n’est pas trop exubérant. Très rafraîchissant en finale. Un beau vin de repas ! (*** ¾ )

Galil Mountain Alon 2012, Upper Galilee, Galil Mountain Winery  (25,00 $ – 11860583)

Assemblage bordelais (cabernet sauvignon, merlot, cabernet franc, petit verdot et 26 % de syrah, ce vin est franc et vivace au nez, marqué par de beaux arômes fruités. La bouche est savoureuse, vivace, nette et bien dessinée. Les tanins sont ronds et soutiennent une belle matière. Finale longue. (*** ½ )

Nicole Barretta rayan
VinsetVignobles.com

Laisser un commentaire