SAVOIR ET COMPRENDRE POUR AGIR Mais SURTOUT VÉRIFIER AVANT D’ÉCRIRE

Comme je l’avais dit hier sur Facebook,  Pascale Trimbach avait quitté l’UNESCO en 2014 et c’est donc de manière erronée que l’on a fait circuler une fausse information sur l’auteur du vote à l’U.N.E.S.C.O en avril 2015,  mettant gravement an cause une amie d’Israël.

Cela nous a d’autant plus blessé que cela concernait une élue de Saint-Mandé dont le Maire, Patrick BEAUDOUIN  et le Conseil Municipal sont de véritables amis et ont toujours œuvré en amis sincères de la communauté juive de Saint-Mandé et d’Israël.

Ce genre de blessure est dure à digérer non seulement pour la personne indûment dénoncée mais également pour tous ses amis, dont nous sommes.

Nous présentons à Pascale Trimbach, au Conseil Municipal de Saint-Mandé et à son Maire, Patrick Beaudouin toute notre sympathie  et regrettons amèrement le fait qu’un média juif ait pu faire une telle bévue sans vérifier ses sources.

Cette erreur montre à quel point il est nécessaire  de vérifier toute information avant de la faire circuler et de faire une triple vérification quand on met en cause un ami.

Nous, juifs, nous avons été , plus que quiconque,  victimes de la délation et de la calomnie pour ne pas sombrer dans ce travers.

On ne répètera jamais assez qu’il est indécent de jeter en pâture ( «aux chiens» dirait un ancien Président) le nom d’une femme ou d’un homme sans être absolument sûr de ce que l’on avance.

La Confédération des Juifs de France et des Amis d’Israël continuera, comme elle l’a toujours fait dans le passé,  à vérifier chacune des informations qu’elle diffuse afin de ne jamais blesser ceux qui ne méritent pas de l’être.

C’est cette rigueur et cette éthique qui nous permet de dénoncer sévèrement, et sur éléments factuels, ceux qui méritent de l’être.

Vous trouverez ci-dessous le communiqué de la Mairie de Saint-Mandé qui rétablit la vérité !

Richard Abitbol

Source : C.J.F.A.I.

resolution unesco

Laisser un commentaire