Depuis le 2 juin 2016, tout chirurgien-dentiste étranger ayant plus de 5 années d’expérience professionnelle clinique dans son propre pays au cours des 7 dernières années se verra donc exonéré de tout examen d’équivalence.

Le dossier de chaque praticien, candidat à l’alya puis nouveau citoyen israélien, sera soumis à l’approbation du ministère de la santé. Le permis d’exercer sera délivré quelques semaines après la demande. Un(e) dentiste ayant échoué à l’examen avant ou après la publication des décrets devra se représenter à l’examen d’équivalence. Toutefois il/elle ne sera soumis qu’à l’examen pratique. S’il/elle réussit l’épreuve pratique (qui reste somme toute une formalité), il/elle pourra être dispensé(e) de l’épreuve théorique. Un(e) dentiste qui peut prouver 5 années d’expérience clinique après la dernière épreuve (théorique ou pratique) à laquelle il aurait échoué sera également totalement exempté d’examen.

Le bureau EFI Drs Yankel Gabet, Hervé Asher Roos et Thierry Lasker
L’association des chirurgiens dentistes francophones d’Israël 
+972-54 353 29 95
dentistesefi@gmail.com

 

Laisser un commentaire