Lachon Hara – Remarques ambiguësArticle Précédent
Immobilier : Les promoteurs étrangers en route vers Israël !Article Suivant

A ne pas manquer  »l’art et la psychanalyse » exposition et discussion en Français au Musée Monart d’Ashdod

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
A ne pas manquer  »l’art et la psychanalyse » exposition et discussion en Français au Musée Monart d’Ashdod
ilana-salama-ortar
C’est une véritable première a laquelle je vous conseille vivement d’assister !
Le mardi 22/11/2016 à 14:30, (Derech Erets 8, Ashdod, 77154, Israël) venez participer a une conférence-exposition sur  »l’art et la psychanalyse » au Monart, le Musée d’Art Ashdod.
La Section clinique d’Aix-Marseille sous les auspices de l’université de Paris VIII et en partenariat avec le musée d’art contemporain d’Ashdod dans le cadre de l’exposition « Déplacement » invite Hervé Castanetprofesseur des universités et psychanalyste à Marseille (France), membre de l’École de la Cause freudienne et de l’Association mondiale de psychanalyse  pour une conférence/débat en présence de l’artiste Ilana Salama Ortar,
Cette conférence aura lieu en présence de trois psychanalystes de Marseille ainsi que d’Ilana Salama Ortar, artiste (artiste intervenant en Israël, Marseille et Francfort). Ilana Salama Ortar est née à Alexandrie, en Égypte, en 1949. C’est une artiste visuelle interdisciplinaire qui vit à Tel Aviv, Berlin et Londres. Son travail traite de l’immigration, du déracinement, de l’exil et de l’architecture d’urgence.

expo

Cette œuvre porte également le nom de «Corps Étranger», porteur d’un ailleurs(le ‘home’ d’avant la migration devient étranger à lui-même en faisant cohabiter différents lieux).

 

La rencontre aura pour but de transmettre la réflexion, le travail et la création de cette artiste.

Cette œuvre porte également le nom de «Corps Étranger»,porteur d’un ailleurs(le ‘home’ d’avant la migration devient étranger à lui-même en faisant cohabiter différents lieux).

 

 

L’exposition «un lieu où traite des migrations, des réfugiés errants, de l’état mental et physique et du sentiment de vivre « ici » et`« là».
La conférence aura lieu en français et en anglais.
Entrée gratuite, mais une inscription préalable par email est indispensable au ashdodartmuseum@gmail.com 
Ou par  téléphone: 08-8545180
Le saviez vous ???

Ilana Salama Ortar est née à Alexandrie en Égypte en 1949. Sa famille, descendante de Juifs expulsés d’Espagne lors de l’Inquisition, parcourut l’Europe avant de s’installer à Hébron. Dans les années 1850, la mauvaise situation économique en Palestine les obligea à émigrer à Alexandrie. Forcés de quitter l’Égypte en 1952 avec un laissez-passer, Ilana Salama Ortar et ses parents partirent à Haïfa en Israël. Ils passèrent par le camp de transit du Grand Arénas près de Marseille. Elle a étudié l’histoire de l’art et la littérature française à l’Université Hébraïque de Jérusalem et obtenu son diplôme de maîtrise en 1986. En 2008, elle a reçu son doctorat a l’Université de Roehampton, Surrey, Angleterre, avec une thèse sur le sujet: « Art de la Performance Civique et Architecture d’Urgence ». Entre 1975 et 1988, elle a été commissaire d’exposition à la galerie d’art de l’Université de Haïfa. Entre 1996 et 2011, elle a enseigné dans les institutions suivantes: École de Communication du Collège Académique Sapir (en) à Sderot, École du Cinéma de Tel Haï, Collège Académique de Tel Haï (en), et Institut de Technologie de Holon (en)1. Entre 2008 et 2011, elle a occupé la fonction de Directeur pour les Arts Visuels dans le Département pour les Arts Visuels, Littérature et Musique du Collège Académique de Safed (he)2. Elle a été professeur invité à l’École des Beaux Arts de Lyon3 en 1999-2000 et l’École des Beaux Arts de Marseille4 en 2012-2013. Elle a donné de nombreuses conférences et animé des ateliers artistiques en France, aux États-Unis, en Angleterre, Israël et Palestine.

Ilana Salama Ortar a reçu le prix des Arts Visuels de la Loterie israélienne (2012) et le prix du Ministère de l’Éducation (en) en Israël pour les Arts visuels (2006). Son travail a été soutenu par, entre autres, le Collège académique de Safed, Marseille Provence 2013, Ateliers Euro-Méditerranée, Centre international de création et de formation arts électroniques de l’École des Beaux Arts de Marseille, la Cité internationale des arts (Paris), et la Fondation Beaumarchais.

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

conferences

La sécurité a Ashdod : Système et établissement des plus performants

La sécurité a Ashdod : Système et établissement des plus performants   0

  Aujourd'hui, juste avant la convocation du Comité chargé de la préservation économique en état  d'urgence, la municipalité d'Ashdod a inauguré le centre opérationnel le plus avancé d'Israël. Le centre rénové [...]

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël