L’absence de femmes dans les journaux haredi, les sites Web et autres formes de médias est devenu un phénomène bien connu et maintenant presque banal. Les catalogues dans les villes et les quartiers ultra – orthodoxes ont également été le  »nettoyage » de toutes les images de femmes au cours des dernières années.

 

 

Le magasin IKEA a publié une version spéciale de son catalogue pour le secteur ultra-orthodoxe : des armoires avec des vêtements noirs et blancs et surtout pas de femmes. Il faut savoir que la communauté juive orthodoxe représente environ 10 % de la population israélienne. Dans le catalogue figurent des produits censés leur plaire, comme des grandes bibliothèques pour ranger les livres saints. La couverture montre un orthodoxe feuilletant un livre près d’une grande bibliothèque remplie de textes sacrés alors que deux garçons jouent sur un tapis. « Conçu spécialement pour vous », peut-on lire en hébreu.

Ikea s’excuse à la suite de la publication de ce catalogue qui a suscité l’indignation des israéliens. Le grand groupe suédois de mobilier a évoqué « une erreur ».  Il faut savoir qu’Ikea avait déjà été épinglé pour des faits similaires. Avec environ 400 magasins dans près de 50 pays dans le monde, cette enseigne compte trois boutiques en Israël.

Ce n’est pas la première fois que la marque se retrouve dans une telle situation : elle avait déjà dû présenter des excuses après avoir effacé les femmes d’un catalogue publié en Arabie saoudite.

Traduction et adaptation Ashdodcafe.
Source Ynet.com

Laisser un commentaire