Le président de la Histadrout met en garde les usagers contre une  grève a l’échelon national des autobus Egged ce mardi, à moins que les ministres des transports et des finances n’en décident autrement.

Selon Nissenkorn, la grève est organisée pour protester contre la récente décision du ministère des transports et des finances qui ont décidé de réduire la subvention accordée aux lignes de bus Egged. Cette mesure pénalise considérablement l’accord établit entre le groupe et l’Etat.

Il y a quelques années, Egged a reçu une grosse somme d’argent pour lui permettre de faire face a ses concurrents.

« Pendant longtemps, la Histadrout et les responsables de la compagnie Egged ont fait tout ce qu’ils pouvaient pour empêcher des mesures spectaculaires d’être prises », a déclaré Nissenkorn. « A présent, le gouvernement israélien en réduisant les budgets va pénaliser la compagnie en la mettant dans une situation de précarité. « L’avenir de tous les autobus d’Israël est incertain, le gouvernement continue d’ignorer l’intérêt public. Il met des milliers de conducteurs Egged en difficulté, ainsi qu’un million et demi de passagers israéliens ».

« La solution à cette crise est entre les mains du ministre des Transports et le ministre des Finances, et j’espère qu’ils vont faire leur travail correctement et corriger les torts qui ont été faits ».

La compagnie de bus Egged a continuellement annoncé des grèves, mais la plupart ont été annulées après les offres proposées. Cependant, en Janvier, les bus Egged dans la région de Jérusalem ont fait grève, ce qui a irrité le ministère des Transports et causé de grosses pertes financières a la compagnie Egged.

Traduction et adaptation ashdodcafe.com
Source : israelnationalnews.com

Laisser un commentaire