AshdodCafe et business-cafe.biz vous souhaitent «Shabbat Shalom» : dates, horaires, paracha…et prière pour nos soldatsArticle Précédent
Article Suivant

Permis de conduire français en Israel ? Pourquoi la France refuse-t-elle de signer l’accord par Binyamin Lachkar

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Permis de conduire français en Israel ? Pourquoi la France refuse-t-elle de signer l’accord par Binyamin Lachkar

Pour quelles raisons inavouables la France refuse-t-elle de signer l’accord qui permettrait la reconnaissance automatique des permis de conduire français en Israel ?

Suite à la demande de M. Samy Ghozlan il y a près d’un an, je travaille auprès des autorités politiques israéliennes afin de faire supprimer l’examen d’équivalence des permis français pour les olim.

Aujourd’hui j’avais rendez-vous en tant que représentant des Francophones au Likoud / Le Likoud francophone המטה הצרפתי בליכוד avec la député Sharren Haskel שרן השכל et M. Efi Rozen, le fonctionnaire en charge de la question des permis des olim au ministère des transports.

La situation est la suivante : le ministère a préparé un accord bilatéral de reconnaissance des permis entre Israel et la France, au début avec la collaboration des autorités françaises. Celles-ci ont au dernier moment invoqué des raisons de politique européenne qui les empêcheraient pour le moment de signer avec un pays non-européen. Quelques jours après, ils signaient le même accord avec la Chine. Les autorités de l’Union européenne nous ont aussi confirmés que ces accords relevaient de la pleine et entière souveraineté des Etats membres et que la France pouvait signer avec Israel quand elle le voulait.

Il apparaît donc que la France a menti de façon éhontée à Israel et refuse de signer pour des raisons inconnues.

Que peut-on faire alors ? La reconnaissance unilatérale nécessite de changer la législation mais d’après le ministère des transports cela poserait des problèmes de droit international au regard de Chartes internationales signées par Israel.

La balle est dans notre camp : nous devons continuer à faire pression sur le ministre des transports pour qu’il n’oublie pas sa promesse et trouve une solution à cette question qui empoisonne la vie de nombreux olim ; mais nous devons aussi faire pression sur nos relais en France – l’ambassade de France en Israel, les différents élus consulaires, le député de la 8 ème circonscription des Français de l’étranger, la communauté juive de France – afin qu’ils demandent des explications sur la politique de discrimination anti-israélienne du gouvernement français.

Rappelons que la France a signé des accords du même type avec près de 100 pays dans le monde dont de nombreux pays du tiers-monde. Mais elle refuse de signer avec Israel sous des prétextes fallacieux. Nous ne pouvons pas nous laisser humilier de la sorte sans réagir.

Binyamin Lachkar

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Seulement les utilisateurs inscrits sont autorisés à commenter.

Mairie Ashdod
Maccabi
Joseph Sitruk Avocat
Meuhedet
Bank Discount
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël

Devises