Lois du Lachon Hara – chapitre 4 (1/6)Article Précédent
L'école des Fans, ça vous dit quelque chose ? un remake est organisé a Rishon Letsion ce 17 juillet 2017 pour notre plus grand plaisirArticle Suivant

Bénévolat pour les situations d’urgence a Ashdod !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Bénévolat pour les situations d’urgence a Ashdod !

La Municipalité d’Ashdod continue son travail intensif pour la formation de volontaires en cas d’urgence, et cette fois-ci, il s’agit d’un groupe de résidents qui ont choisi le domaine de l’information publique afin d’aider à la préparation du front civil. À la fin de leur première réunion, ils ont réalisé que plus les résidents en savent et sont prêt a l’état d’urgence, plus ils sauveront des vies et sauront traiter les défis que présentent les situations d’urgences.

Prêt en  cas d’urgence.

Les premières réactions naturelles dans des situations d’urgence sont le stress et l’anxiété. Constat que chaque résident qui a vécu lTsouk Eitan connait. Dès que les alarmes se mettent en route, les habitants sont pris par le stress et au Boum qui suit, l’anxiété est à son plus haut point. Alors, que faire et comment surmonter le sentiment d’anxiété en cas d’urgence?

Les volontaires en charges de l’information et des relations publiques dans ce domaine, vous donneront des réponses, après avoir participé à une première rencontre à ce sujet au centre opérationnel, assisté à des conférences et a appris que les premières instructions et le suivi des lignes directrices de conduite du commandement civil sont primordiales pour le sauvetage des vies et la sécurité des personnes.

Ainsi, 35 nouveaux bénévoles se joignent maintenant au dispositif d’informations et de relations publiques en cas d’urgence. Le groupe de bénévoles est composé de résidents actifs et d’étudiants, jeunes cadres du département de la jeunesse de la municipalité et des jeunes du Département des relations extérieures de la ville d’Ashdod. « La première rencontre qui a eu lieu dans le département de la sécurité de la ville,  est un premier chapitre dans le processus visant à préparer les activités du groupe de relations publiques et de l’aide d’urgence afin de renforcer la résilience des résidents en cas d’urgence et aussi leurs préparation communautaire » dit le chef de l’assemblée d’information publique.

Les volontaires ont rencontré des responsables de la sécurité et des relations publiques. Mme Hanna Benayoun a présenté le dispositif des volontaires d’urgence et le porte-parole de la municipalité a introduit le concept du système de communication d’urgence. M. directeur du département de la sécurité urbaine, a donné une conférence sur le concept opérationnel de la ville en cas d’urgence et le major Itai Zamir, officier responsable du comportement de la population en  situation d’urgence région Sud, à donner une conférence sur le comportement des populations en cas d’urgence et sur le monde de l’information et des relations publiques en expliquant  les termes et les concepts utilisés par les membres des missions d’information .


Et que disent les bénévoles ?

«La clé est entre les mains de chacun d’entre nous. Une certaine conscience et une préparation peut nous éviter beaucoup de confusion en cas d’urgence », dit une volontaire qui a été impressionnée par l’atelier portant sur le comportement de la population en cas d’urgence, un autre bénévole, comprend maintenant beaucoup plus clairement la signification des  instructions du commandement du front civil et ajoute: « La routine est une période en or, privilégiée, que nous devons utiliser pour rendre les événements plus facile demain – en cas d’urgence ».

En effet, les prévisions et les préparatifs signifient « Action ».  Il faut utiliser ces périodes de répit pour expliquer aux habitants le terme « Urgence », les règles de conduite a avoir et les directives d’urgence du commandement du front civil et bien sur organiser les cours et les aires protégées et vérifier qu’ils contiennent tous les éléments requis. Toutes ces informations sont disponibles sur le site du pikoud haoref, en plusieurs langues et destiné a toutes les populations dans un langage simple et facile à comprendre grâce à des illustrations, des vidéos et des brochures qui peuvent être téléchargées.

Madame Hanna Benayoun, directrice du département  »bénévolat », remercie tous ceux qui ont participé à la réunion, dont Mazal Chaltiel et Ariella Rosenthal qui ont repartie les jeunes selon les secteurs, a Sami Abir pour l’aide à l’organisation, a Arie Itah pour sa fascinante conférence et au Major Itai Zamir pour  la mise en place d’un atelier professionnel et surtout les bénévoles, jeunes et vieux, qui sont arrivés à temps, et participé activement en questionnant et en manifestant leur intérêt, prouvant  encore une fois que la ville d’Ashdod mérite son titre de première ville de bénévolat en Israël.

Eddy Ben-Hamou
Porte-parole de la Mairie

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

Actualité Municipale

Chana tova oumetouka 5778 ! Hag Sameah !

Chana tova oumetouka 5778 ! Hag Sameah !   0

A l’approche des fêtes de Tichri, Roch Hachana, Kippour et souccot nous vous souhaitons une année douce comme le miel. Puisse notre travail vous aider à mieux faire connaître notre ville, ses traditions et améliorer [...]

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Macabi
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël