Chabbat Hazon 5777 | Lachon Hara – chapitre 8Article Précédent
Bitouah Leumi : pilier de la politique sociale du pays. Ou en êtes-vous avec cette institution ?Article Suivant

AshdodCafe et business-cafe.biz vous souhaitent «Shabbat Shalom» : dates, horaires, paracha…et prière pour nos soldats

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
AshdodCafe et business-cafe.biz vous souhaitent «Shabbat Shalom» : dates, horaires, paracha…et prière pour nos soldats

PARASHAT   DEVARIM 2017 :  CHERCHE LOGEMENT  SUR LE MONT DU TEMPLE

Vendredi 28 Juillet 2017   Horaires Shabbat Ashdod  Entrée 19:10 Sortie 20:21


PARACHAT DEVARIM 2017 : CHERCHE APPARTEMENT  SUR LE MONT DU TEMPLE

Voici que nous approchons de 9 be Av avec la sidra de Devarim (Deutéronome) le dernier volume de la Torah….

Les premiers  versets  de cette péricope nous servent de guide : tout d’abord, le Deutéronome est un livre de réprimande au long duquel Moïse admoneste le peuple rebelle que D a fait sortir d’Egypte. La première de cette suite de remarques est construite comme un mémorandum : le Prophète rappelle toutes les  étapes qui ont servi de décor à toutes les  colères divines.

Cette période de trois semaines de deuil entre le 17 tamouz et le 9 av est propice aux réprimandes etsera suivie par des consolations beaucoup plus nombreuses que ne l’auront été les reproches.

La Tradition juive conseille, en suivant cet exemple, lorsque l’on veut adresser des remarques à quelqu’un de les enrober de compliments ou d’appréciations de manière à éviter de blesser l’ego de l’interlocuteur.  La force de ce premier « discours »  réside dans le fait que Moïse met en exergue que l’union du peuple est le ciment qui rendra cette assemblée indestructible face aux ennemis jurés des Hébreux.

Le peuple est sorti d’Egypte et il ne  tient qu’à lui de rester solide et uni face aux nations qui guettent le moindre faux-pas. Si le peuple est fidèle aux prescriptions de la Torah tout ira bien, sinon…………. Le Rav Dessler fait la lumière sur  les deux destructions du Temple qui ont eu lieu : Le Temple construit par Salomon a été détruit en -586 par Nabuchodonosor pour trois raisons qui, à elles seules, enflamment la colère divine : l’idolâtrie (avodazara),  les meurtres gratuits (shefikhoutdamim) et les relations sexuelles interdites (guilouyârayot גילוי עריות ). Ces trois infractions vis-à-vis de D suffisent en elles-mêmes à exaspérer D et à provoquer des exils, des famines etc….. Cependant, le Temple n’a été détruit qu’en partie et ses fondations ont été épargnées mais, le peuple revenu sur ses terres après son exil à Babel, l’absence de résidence divine sur la terre des hommes n’a été longue que de 70 ans !!

La différence entre cette destruction et celle qui eut lieu par Titus plus de 500 ans après est énorme : ce qui a entraîné ce « séisme spirituel » est que la faute qui entraîna ceci fut la Haine Gratuite (sin’athinamשינאת חינם) laquelle n’était pas vis-à-vis du Créateur  mais, vis-à-vis des humains  ignorant le commandement de ne pas haïr notre frère en notre cœur. La sanction fut terrible étant donné que dans cette destruction même les fondations du Temple ont été touchées et que plus de 1940 ans après, la haine existe toujours empêchant la reconstruction et, ce qui est tout au moins aussi grave sinon plus grave, nous n’essayons pas d’établir avec le Maître du Monde pour Lui signifier que nous en avons assez de ne pas voir Sa résidence parmi nous et réclamer qu’IL mette fin à cette situation car nous désirons ardemment Le voir résider parmi nous Maintenant.

Le Rav Dessler fait ressortir encore deux points pour lesquels l’exil de Nabuchodonosor a envoyé les enfants d’Israël  en Babylonie et celui de Titus à Rome et ailleurs. C’est que, écrit-il, les trois fautes qui sont à l’origine de l’exil de Babel sont les fautes caractéristiques des peuples de l’Asie Mineure.

Les Juifs sortis d’Egypte ont, par leur conduite lors de la faute du veau d’or et des explorateurs et de leurs récriminations diverses sectionné le lien qui les reliait à D en proclamant que le veau était désormais une divinité et en accusant (kiveyakhol) D de les avoir affranchis de l’esclavage parce qu’IL les haïssait ! Et Moïse de rappeler : c’est parce qu’IL vous hait qu’IL vous a donné la manne pendant 40 ans, de l’eau (avec le puits de Myriam) pendant 40 ans, que vous avez marché à l’ombre et dans la fraîcheur et sans serpents sans scorpions pendant 40 ans, que vous n’avez eu aucun besoin ni en vêtements ni en quoi que ce soit  pendant tout ce temps ?

Quant à Titus, voici l’explication du Rav Dessler : ESSAV et EDOM sont les mêmes. Essav a fait une mitsva très importante : le respect dû aux parents (kiboud av vaem). Néanmoins, il nourrissait en son cœur de sombres desseins pour assouvir sa haine vouée à son frère.

Ainsi, Essav montre un visage ou une apparence extérieure accueillante alors que l’intérieur (ses pensées et sa façon de vivre) est pourri.  L’occident par exemple est attirant son visage extérieur est beau mais ses pensées vis-à-vis des Juifs n’est pas si net.

Caroline Elishéva REBOUH

MA études hébraïques et judaïques
Directeur administratif de Eden Ohaley Yaacov

 

ashdodcafe beach2

Prière pour les soldats d’Israël

Notre pays est en guerre… Nos soldats ont besoin de nos prières !

Que Celui qui a béni nos ancêtres Abraham, Isaac et Jacob, bénisse les soldats de l’Armée de défense d’Israël qui défendent, au sol, dans les airs et sur mer, notre terre et ses saintes villes, des confins du Liban au désert d’Egypte et de la Méditerranée à l’Arava, sur le continent, dans les airs et dans la mer.

Que le Tout-Puissant mette en déroute nos ennemis qui se dressent contre nous. Que le Saint béni soit-Il protège nos soldats de la détresse et de l’angoisse, des blessures et des maladies et qu’il envoie la bénédiction et la réussite dans toutes les entreprises de leurs mains.

Qu’Il annihile nos ennemis sous leurs pieds et qu’Il ceigne nos soldats de la couronne de la victoire, du diadème triomphal. Et que se réalise pour eux le verset : « Car c’est l’Eternel, votre Dieu, qui marche avec vous, afin de combattre pour vous contre vos ennemis et de vous procurer la victoire. »

Et disons Amen.

Texte en hébreu :

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël