Cofix, la chaîne de café et d’épicerie à bas prix  pense revenir au prix initial de cinq shekel (1,40 $) le café après un coup d’essai controversé a six shekels en début d’année c’est ce qu’a déclaré a TheMarker, Yaki Vadmoni, son nouveau PDG, ce dimanche.

« Nous sommes à la recherche d’une solution pour palier à la baisse des ventes en raison de prix plus élevés. C’est un problème que nous devons résoudre – nous ne pouvons pas l’ignorer » , a t-il dit. « Je consulte les gens les plus expérimentés de l’industrie et j’écoute ce qu’ils ont à dire. »

Vadmoni s’est exprimé sur ce sujet car les revenus ont chuté de 29% en un an. Ils étaient au deuxième trimestre de 74 millions de shekels, ce qui représente  une perte d’exploitation de 63.000 shekels et un bénéfice net de seulement 152 000 sh.

 »Cofix est comme une entreprise qui démarre, il faut lui donner la place de respirer. Ceci est juste le premier chapitre de l’histoire Cofix » a t-il dit. Les actions Cofix ont fini en baisse de 2,4% à 9,30 shekels.

Traduit et adapté par Ashdodcafe
Source haaretz.com

Laisser un commentaire