L’annonce fait partie de la guerre psychologique menée par le ministère des Finances dans ses efforts pour  »refroidir » le marché du logement.

Le programme « Prix d’achat » continuera de fonctionner pendant les deux prochaines années, le ministre des Finances Moshe Kahlon a déclaré aujourd’hui lors de la conférence Calcalist à Tel-Aviv. « Lors de la prochaine réunion de l’Autorité des terres d’Israël, nous étendrons le programme « Prix d’achat » jusqu’à la fin de 2019 », a déclaré Kahlon. Toute prolongation du programme doit être approuvée par le Conseil des Terres d’Israël (qui définit la politique de l’Autorité foncière israélienne) tel que défini dans les règles du programme d’origine, en raison de l’ampleur de la perte pour l’état. Pour l’essentiel, le programme prévoit la vente de terrains à un prix inférieur au prix du marché permettant au constructeur d’offre le prix le plus bas pour les appartements à construire sur elle.

Pour les acquéreurs, cette dernière annonce signifie que ca vaut la peine d’attente de trouver des projets à prix réduits et de s’inscrire aux  loteries à venir dans la ville qui les intéresse avant la cloture de cette dernière. Pour les entrepreneurs, c’est le signe que les offres foncières resteront faibles et pour ceux qui ne s’y sont pas encore intéressés, ils devront envisagés de participer a ces appels d’offres.

Kahlon a répété ses déclarations antérieures, à savoir qu’en fin de compte, tous ceux qui ont droit à un logement à prix réduit en obtiendraient un. Il s’est également adressé aux entrepreneurs, en disant: « Les entrepreneurs qui ne participent pas à des projets « prix d’achat » cesseront tout simplement d’exister. Au début, il n’y avait que cinq ou dix entreprises, mais maintenant toutes les grandes entreprises sont là. » Cela met en évidence la situation qui a surgi dans le secteur de l’immobilier à la suite du programme « Prix d’achat ». Presque toutes les offres foncières sont publiées dans le cadre du programme gouvernemental, et les entrepreneurs qui ne participent pas à ces appels d’offres ont très peu de possibilités sur le marché libre.

La dernière loterie pour le programme « Prix d’achat », ouvert, couvre 11.500 unités de logements dans plusieurs endroits en Israël.

Traduit et adapté par Ashdodcafe

www.globes-online.com

Laisser un commentaire