L'Université de Tel-Aviv parmi les Article Précédent
Kippour 5778 (4/6) | Lachon Hara – Introduction (7/9)Article Suivant

Faut-il apprendre aux enfants à travailler ou à dépenser ? par Muriel DERHY

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Faut-il apprendre aux enfants à travailler ou à dépenser ? par  Muriel DERHY

PAPA, MAMAN , vous pouvez me donner de l’argent pour sortir avec mes amis ? 

Quelles que soient les réponses, cette question se reproduit à longueur d’année, avec un « pic » plus important pendant les mois d’été.
En tant que parent, on n’ose pas toujours refuser.
En tant qu’ados, on se sent dépendant, et on manque de liberté d’action , de mouvement et d’achat !!

Quelles solutions ?
– ne pas sortir
– donner de l’argent de poche..mais « c’est jamais assez! »…
– avoir un job d’été ou quelques heures par semaine

Quelle merveilleuse idée !

En France, ce n’était pas obligatoirement notre culture. Mais dans notre pays où coulent le lait et le miel…il faut aller le chercher le miel et le lait ! Dès l’âge de 15- 16 ans, les jeunes israéliens prennent le chemin du travail :
– pour quelques heures par semaine,
– pour un job d’été
– pour payer ses études à la fac, son permis ou un voyage…
La situation financière, en général, nécessite cette participation des jeunes à l’effort économique de la famille.

Mais au-delà de tout cela, entrer dans la vie active contribue à l’épanouissement des ados :

– LE SALAIRE

En allant travailler, ils gagnent un salaire : c’est une reconnaissance du travail fourni.
On en conclut, que pour obtenir un résultat,il faut faire des efforts, mais le « pire »….c’est que chaque effort est récompensé, chose que l’on a tendance à oublier dans notre génération !

L’UTILISATION DE CET ARGENT

L’argent gagné peut être utilisé, et/ou économisé, et/ou partagé.
Apprendre à dépenser son argent, tout en épargnant une partie pour des projets importants, tout en consacrant une troisième partie pour un don de charité contribue à une augmentation de son estime de soi :
« je suis capable de gérer, de me faire plaisir et de faire de bonnes actions. « L’ado en tire une grande fierté et une certaine satisfaction parce qu’il a pris de bonnes décisions et il en voit les résultats.

– L ‘AUTONOMIE

Le début de l’indépendance : pouvoir acquérir ce que l’on veut, s’offrir des sorties ou faire des cadeaux sans dépendre de quelqu’un d’autre, donne un sentiment de liberté mais aussi de responsabilité. Vous savez, celles qui font réfléchir aux conséquences de ses décisions !
L’ado grandit en comprenant qu’à chaque acte correspond une conséquence. Pas mal, comme apprentissage?

– LE RAPPORT AUX AUTRES EST MODIFIE

On apprend que l’on n’est pas tout puissant, qu’il existe des règles de comportement, de respect, de devoirs envers les autres, d’entraide et que tout ne nous est pas dû. La vie en société, en fait..que les téléphones et les écrans ont tendance à nous faire oublier.

Un ado qui travaille, qui gère son salaire, ainsi que ses actes, se confronte à des personnes différentes que celles de son entourage habituel et qui enfin , gagne en autonomie : c’est le rêve de tous les parents !

Alors, en tant que parents, veillons à ce que le travail ne reste qu’un moyen de subvenir à ses faux-frais sans délaisser ses études à l’école ou à l’université. Encourageons-le, félicitons-le, guidons-le dans ses démarches.

En tant qu’ado, lançons nous dans cette belle aventure qui est de sortir de chez soi et de ses limites, d’être actif afin de gagner en autonomie et de commencer à apprendre ce qu’est la vraie vie...les résultats seront extraordinaires…c’est sûr!

QUELQUES IDÉES DE JOBS

Baby sitting, cours particuliers, serveur dans un resto ou dans des salles de fêtes, vendeurs dans des magasins de vêtements, animateur de colonie de vacances…..

Muriel DERHY
coaching scolaire et ados
058.779.26.14
mderhy26@gmail.com


Chers parents
Des ateliers vont vous être proposés prochainement avec Muriel DERHY  sur les themes suivants :
– les ados et l’alya,
– comment gérer le stress au bac
– tout savoir sur l’école en Israel
– le portable ou les devoirs
– Tsahal : une leçon de vie …..

et d’autres themes que vous souhaitez voir traités. Aussi, merci de nous envoyer vos suggestions via le formulaire ci-dessous :

 

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël