Le Festival du film de comédies françaises en Israël c'est du 16 novembre au 5 décembre 2017Article Précédent
Allons à la découverte du collège et du lycée israélien avec Muriel DerhyArticle Suivant

Le jour de l’Alya a Ashdod !!! Qui en a entendu parlé ????

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Le jour de l’Alya a Ashdod !!! Qui en a entendu parlé ????

Apres un Yom Alya mouvementé a la Knesset le 24 octobre 2017 dernier et la soirée organisée a Ashdod pour  »Yom Alya » , les olim francophones restent sur leur faim. Aucune information sur cette soirée n’a ete diffusée dans les milieux francophones de la ville : rien dans la presse, rien sur le mur FB du misrad haklita, et pour cause, seul un petit noyau d’olim ont eu la chance d’assister au spectacle offert a leur intention par le département de l’intégration de la ville.
Pour information, la ville compte 99 nationalités, la salle choisie contient 450 places !!!!

Pourquoi ? c’est la question que nous nous posons. Si vous avez une réponse rationnelle, nous vous invitons a laisser un commentaire en fin d’article et vous en remercions.


L’Etat d’Israël est né et a basé son existence sur des communautés d’immigrés venues du monde entier pour y construire leur pays. Même avant la création de l’État d’Israël, des vagues d’immigration ont été enregistrées, mais depuis la fondation de l’État, l’immigration a été plus institutionnalisée et réglementée et l’année prochaine, Israël marquera 70 ans d’existence et 70 ans d’immigration. À Ashdod, pour la deuxième année consécutive, nous avons célébré la journée officielle de l’alya par un spectacle fascinant qui a rendu hommage à toutes les communautés de la ville.

En 2016, la Knesset a légiféré et fixé la «Journée de l’immigration». Par cette loi, la Knesset a respecté les millions d’immigrants qui ont contribué à la création de l’État d’Israël. Cette loi impose au calendrier juif une nouvelle fête civique qui reflète l’importance de l’immigration en Terre d’Israël, le développement et la formation de la société civile dans l’État d’Israël et la contribution de toutes les communautés juives à la force et au caractère multiculturel de l’État. La loi, qui a été adoptée en juin 2016, a établi le septième jour de hechvan comme étant  la «journée d’immigration» officielle qui en est maintenant à sa deuxième année d’existence.

Au département de l’intégration de la municipalité d’Ashdod, producteur de l’événement, il a été dit,  qu’il s’agit en effet de l’événement le plus symbolique de l’accomplissement du rêve sioniste, et la nature de l’événement qui a eu lieu à Beit Yad Lebanim a donné lieu à l’expression d’une mosaïque culturelle fascinante d’immigrants venus des quatre coins du monde.

L’Adjoint au Maire et Chef du Département de  l’immigration et de l’intégration, M. Vladimir Gershov, a félicité les immigrés et a noté le caractère unique de la société israélienne – un groupe humain fascinant de couleurs et d’odeurs, de langues et de culture, de folklore et de vie. La ministre de l’Immigration et de l’Intégration la parlementaire, Mme Sofa Landver, qui s’est joint à la célébration des immigrants, a également félicité le public et souligné l’influence de l’immigration sur la société israélienne et la signification de l’adage «construire et se reconstruire».

L’événement festif qui s’est déroulé dans la salle Beit Yad Lebanim était à la fois émouvant et rassembleur. Une magnifique exposition de photographies d’Ashdod depuis sa création, chaque période intégrant une nouvelle communauté d’immigrés de pays différents rajoutait une autre couche à la construction de la ville et de la communauté. Cette exposition se trouve à l’entrée de la salle.
À l’intérieur du hall, le public pouvait profiter d’un spectacle coloré d’artistes de différentes cultures et communautés. Le concert a été ouvert par le chanteur Avi Ventura, fils d’immigrants de Turquie et d’Italie. Le public a interprété avec lui les chansons connues de tous en hébreu, en yiddish, en russe, en espagnol et en français.

Tout au long du spectacle, le public a pu assister à une grande variété de performances à vous couper le souffle. Sons provenant de musique du Moyen-Orient, groupes de danse du ventre excitante, troupes de danse Géorgienne  époustouflante, entraînante et unique, le groupe « Goodnews » interprétant des chansons en russe, Moldave, français et espagnol, la troupe de danse « VIZAVI » danse à la mode Ukrainienne … et plus encore.

Ont assisté au spectacle : des hauts représentants de la municipalité ainsi que le ministère de l’Intégration des immigrants : M. Hanania Marmor, Mme Shifra Kirshenbaum directrice de district Ashdod-Ashkelon et directrice  adjointe du district Sud de Jérusalem du ministère de l’Intégration des immigrants, le personnel et les bénévoles du service des organisations d’intégration et de l’immigration. Tous ensemble, longuement, se sont levés et ont applaudi en signe de gratitude et d’appréciation pour la production merveilleuse et les performances spectaculaire sur scène.

Le département de l’intégration, remercient bien sur le public qui a voté pour cette soirée en remplissant la salle et en saluant les artiste comme il se doit et tous ceux qui ont pris part à l’événement.
Il souhaite à tous une joyeuse journée d’immigration et note que l’année prochaine, il y aura de plus grands événements dans le cadre du 70e anniversaire de l’alya !

©ashdodcafe
source et photos la municipalité

 



 

3 Commentaires

  1. Daniel BAROUH 18:42, Nov 03, 2017

    24 octobre 2017: j’ai beau lire et relire « l’agenda du nouvel immigrant » distribué par le « misrad aalya véhaklita », rien de noté à cette date, sauf la « journée mondiale des nations unies » à coté de laquelle j’ai dessiné un émoticon « triste », pour les raisons que tous les israéliens connaissent bien.
    Notre très chère Alexandra du misrad aklita d’ashdod, qui a pourtant l’habitude de nous tenir informés des manifestations francophones, ne nous a pas envoyé de watsap à ce sujet (ou alors j’ai raté le message c’est bien dommage, nous y serions allés, tant pour participer à une manifestation sioniste qui nous tient à coeur que pour retrouver ceux qui ont pris le même chemin que nous vers Israel …

    Répondre à ce commentaire
  2. Alexandra Berros 21:47, Nov 02, 2017

    Chere Patricia,
    Je suis obligée de réagir à ton article car il n’est pas tout à fait correct. Je t’invite à aller sur la page de la municipalité en francais et tu verras que l’information y a bien été diffusée! Par ailleurs 1/4 de la salle a été remplie par des francophones et je le sais car c’est moi qui ait vendu les places; ce qui parait tout à fait équitable au vu de la proportion de francophones résidant à Ashdod comparé aux olims d’autres pays.
    Pour conclure je ne comprends pas bien l’objet de ton article.

    Répondre à ce commentaire
    • Bissor 05:30, Nov 04, 2017

      oui effectiivement nous y etions .
      cependant bien que la salle etait remplie de 1/4 de francophone,le spectacle,bien qu’agréable, n’a fait aucune allusion à la francophonie.

      Répondre à ce commentaire

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Joseph Sitruk Avocat
Bella Ligna
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
Mishkan Ashdod Culture

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël