Mercredi soir, les amoureux de la musique klezmer s’étaient donnés rendez-vous, salle Rami Naïm, pour assister à la 3eme édition du Festival de musiques Klezmer de l’Espace Francophone à Ashdod.

Un pari audacieux avec pour seul objectif : procurer le plaisir de la découverte musicale.

La musique klezmer dans tous ses États ! Russie, Roumanie, Ukraine, Pologne, Hongrie,…

Trois groupes de renommée internationale avaient été conviés pour faire découvrir ce style musical métissé et inventif, très à la mode,né aux confins de l’Europe centrale et orientale et réactualisé selon des rythmes très modernes.

Tour à tour intervenaient Franck et The Immigrantes, emmené par un éblouissant Oleg, accompagné par un accordéoniste, un surprenant bouzouki et un percussionniste.

Suivait le non moins étourdissant Maxime Solniker et son ensemble, Maxime à la clarinette nous interpréta  »Ha yiddish mame ‘‘, ‘’un violon sur le toit ‘’ et un émouvant ‘’ Adom olam’’ revisités. Maxime était accompagné d’un pianiste, d’un accordéoniste et d’un batteur

Pour le final, c’est à l’unisson que la salle vibra avec Kalimuke, emmené par le virtuose Yaakov Holter.Violon, clarinette, contrebasse et guitare, Une musique klezmer jazzy, une approche musicale swingeante qui nous rappelait les rythmes de la musique manouche, ceux de Django Reinhardt

Ce soir là, tout flirtait avec l’exceptionnel. Il y avait la virtuosité, la sensibilité, l’émotion, l’imagination.

Une soirée des plus réussie à l’actif de l’Espace Francophone !

Jean-Claude Bensoussan
Président de l’Espace Francophone d’Ashdod !

Laisser un commentaire