Hanouka : La mitsva de l’allumage | Lachon Hara – Chapitre 9 (1/3)Article Précédent
Hanouka : Quand allumer ? (1/2) | Lachon Hara – Chapitre 9 (2/3)Article Suivant

 »Je t’aime, Ronit Elkabetz » exposition sur ses réalisations au Design Museum de Holon du 28/11/2017 au 30/04/2018

Article   0 Commentaire
Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
 »Je t’aime, Ronit Elkabetz » exposition sur ses réalisations au Design Museum de Holon du 28/11/2017 au 30/04/2018

Novembre 2017: Une robe jaune vif conçue par Alber Elbaz, présentée comme flottant dans l’air, fait l’ un des nombreux moments dramatiques de la nouvelle exposition du Design Museum Holon  »Je te aime, Ronit Elkabetz ».

Ronit Elkabetz , née le  à Beer-Sheva et morte le  à Tel Aviv, est une actrice, scénariste et réalisatrice israélienne.

Née dans une famille juive marocaine originaire d’Essaouira, d’une mère coiffeuse et d’un père financier dans les postes israéliennes, Ronit Elkabetz commence par étudier le stylisme puis se rend pour la première fois à une audition et obtient le rôle principal dans Le Prédestiné alors qu’elle n’a jamais pris de cours de comédie.

Devenue une vedette en Israël, elle choisit de tout quitter pour la France, où elle est inconnue, et dont elle ne connait ni la langue ni les coutumes : « Le plus beau cadeau que je me suis offert, c’est cette seconde naissance. J’aurais très bien pu continuer d’enchaîner les projets en Israël, mais j’avais besoin d’ouvrir une nouvelle porte : pour la trouver, le seul moyen était de rompre avec mes repères et de recommencer ailleurs, à zéro. (…) Je suis redevenue une enfant de 2 ans qui se familiarise avec les sons et les mots et les intègre sans y penser. »

L’exposition illustre comment Elkabetz a créé et réaffirmée l’acte de se vêtir comme un acte transgressif, chargeant le vêtement avec une signification puissante et sa propre subjectivité. Cette exposition  Shlomi Elkabetz, réalisateur, frère et proche collaborateur de Ronit Elkabetz et commissaire d’ expositions de mode et l’historien Ya’ara Keydar. L’exposition des vêtements a été faite en collaboration avec le designer Victor Bellaich, ainsi que des robes en hommage eaux mannequins cousus main, qui ont tous été créés spécialement pour l’exposition.

Je te aime, Ronit Elkabetz est une exposition comprenant une collection  qu’elle a laissé derrière, comprenant 528  vêtements soigneusement collectés et stockés à Tel – Aviv et Paris depuis plus de quatre décennies et plus récemment donnés par les familles  Yashar et Elkabetz au Design Museum de Holon. Ceux – ci comprennent des costumes de film, des vêtements couture de deux designers internationaux dont Christian Lacroix et Albert Elbaz, et les concepteurs israéliens locaux comme Victor Bellaich, ainsi que des accessoires, des bijoux et des photographies.

Pour plus d’information cliquez ICI

 

Article   0 Commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël