Résultats du vote à l'ONU de la résolution ES10-L22 sur le statut de Jerusalem le 21-12 ! Qu'en pensez vous ???Article Précédent
Performances acoustiques hivernales au Musée Beit Arié Klang d'Ashdod jeudi prochainArticle Suivant

Choisir son école, c’est bientôt ! par Muriel Derhy

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Choisir son école, c’est bientôt ! par Muriel Derhy

En Israël, au mois de Janvier, vers le 15 , il y a un phénomène national : LES INSCRIPTIONS A L’ECOLE. Sur une période de 3 semaines environ, nous inscrivons nos enfants dans leur future école.

Pour les olim hadachim, plus ou moins nouveaux, c’est le moment de se poser certaines questions :

  • L’école choisie l’année dernière correspond-elle à mon enfant ?
  • Mon enfant n’est pas content de son école actuelle, mais je ne sais pas où le mettre l’année prochaine ?
  • C’est difficile pour mon enfant, mais il va sûrement s’habituer… A-t-il le choix de faire autrement ?
  • ….et bien d’autres…

Il est néanmoins recommandé de se pencher sur certains critères de choix :

LA VILLE :

Où vous habitez , où vous voulez habiter.

  • Est-ce qu’il y a beaucoup de olim, mais pas trop quand même !

Ainsi, vous pourrez bénéficier de la structure du misrad haklita qui pourra vous aider dans vos différentes démarches à l’école ou ailleurs.

D’autre part, une ville où il y a des olim a des écoles déjà habituées à les accueillir et donc la prise en charge des élèves francophones est déjà connue.

  • Choisissez une ville où vous avez des amis, de la famille…ne restez pas seuls.
  • Enfin, il y a des villes où les types d’écoles sont variés et ainsi vous aurez l’embarras du choix..

LE COURANT DE L’ECOLE :

En Israel, il y a plusieurs courants d’école : religieux, laïcs, traditionnels, sionistes,…

Vous avez l’embarras du choix ! Seulement ce choix est à faire avec prudence et discernement. En fonction du courant, le nombre d’heures de cours est plus ou moins important : dans les écoles religieuses, par exemple, vous avez au moins 3 heures de cours supplémentaires par jour consacrées aux matières de kodech.

Ce qui induit aussi, une plus grande difficulté dans l’appréhension de l’hébreu, car on considère que dans ces écoles, vous êtes à même de suivre vos enfants dans toutes les disciplines  et si vous n’avez pas le niveau suffisant en mishna ou Guémara, par exemple, cela risque d’être compliqué  pour toute la famille !!

A l’inverse, dans une école laique, aucune base d’enseignement religieux et la population a tendance à être aussi très libérale ; ce qui veut dire, souvent, que les enfants organisent des sorties ou des anniversaires entre copains le shabbat, donc si votre enfant ne peut pas y aller , il sera vite mis à l’écart…

Rassurez vous, il y a des niveaux intermédiaires de pratique dans certaines écoles, pour les trouver, vous pouvez effectuer une recherche approfondie.

LA CLASSE DE VOTRE ENFANT

En fonction du niveau scolaire de votre enfant, il est important de faire un choix entre école israelienne ou francophone.

Il est souvent conseillé aux parents qui ont des enfants en classe de Seconde, qui font leur Alya d’aller en lycée francophone , pour passer un bac français.

En effet, les programmes israéliens et français sont différents et les enfants risquent de se retrouver avec des difficultés supplémentaires pour rattraper leur retard dans certaines matières.

Donc, il vaut mieux miser sur une bonne seconde française qu’une seconde israelienne semée d’embûches : apprentissage de la langue, vocabulaire spécifique en maths, physiques, décalage de programme entre les 2 pays,…

Ne vous inquiétez pas, malgré leur entrée en école francophone, ils auront des cours d’oulpan et ils se perfectionneront les années suivantes.

Ces trois points principaux à prendre en compte pour votre choix d’école sont le gage de  l’épanouissement personnel de vos enfants en les mettant dans une situation de réussite et non en situation de difficultés supplémentaires.

D’autre part, l’école doit être le prolongement de votre éducation à la maison, et, il est évident qu’un trop grand décalage entre les 2 risquent de perturber votre enfant.

Enfin, sachez que le choix de l’école est REVERSIBLE :si vous voyez que l’établissement choisi n’est pas adapté, vous pouvez en changer…après quelques démarches administratives….mais c’est possible !!!

N’oubliez pas de vous faire accompagner de 4 amis indispensables :

  • L’ECOUTE : de vos enfants et de leurs sentiments
  • LA SOUPLESSE : par rapport aux changements que vous pouvez rencontrer
  • LA PATIENCE : de découvrir les différences de culture, d’attendre que vos enfants acquièrent le vocabulaire, d’assimiler les changements de vie.
  • L’OUVERTURE : sur les « façons » de faire en Israel, même si elles sont différentes de celles que vous connaissez, elles peuvent être aussi efficaces et intéressantes.

BON CHOIX ET BONNE CONTINUATION

Muriel DERHY
conseillère en éducation
coaching ados et mamans
058.779.26.14

mderhy26@gmail.com 

http://www.murielderhy.com/

 

 

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël