Photo Faraj raconte l’histoire de 10 frères et sœurs irakiens qui ont immigré en Israël et ont révolutionné la photographie.

Faraj signifie le salut. Faraj Bilbul a commencé à photographier à Bagdad quand il avait neuf ans et a continué après avoir immigré avec sa famille en Israël.
Grâce à un talent rare, il a réussi à les sauver d’une vie de travail exténuant. Faraj grimpa rapidement au sommet et avec ses frères, il ouvrit la plus grande chaîne de studio de photographie dans le pays.

Son prénom est devenu le nom de famille et le synonyme de photographie. Mais voila que quelque chose a mal tourné. « Au lieu du salut, Faraj a apporté la dévastation » dit l’un de ses frères aujourd’hui.

Utilisant des images rares, son neveu Kobi Faraj se lance dans un voyage pour résoudre l’énigme familiale. L’énigme de la désintégration douloureuse de la première famille de photographes en Israël.

Le film a participé au Festival du Film de Jérusalem 2016 dans le cadre du Festival du film de Van Leer à Jérusalem.

Projection de ce film Mardi, 2.1.18 à 11:00
Centre culturel Monart – 088545130/1

 

Laisser un commentaire