Des tenues militaires trafiquées à Gaza et saisies sur le port d'Ashdod le 15 janvier 2018 (Crédit : Autorité fiscale israélienne/Douanes d'Ashdod

Les responsables des douanes israéliennes ont saisi sur le port d’Ashdod ce lundi une cargaison de vêtements militaires, des  milliers de vestes, de bottes, de tenues de camouflage en provenance de Chine. Une tentative de trafic de grande ampleur vers Gaza, selon les autorités portuaires de la ville.

Alors qu’ils inspectaient un chargement à destination de l’enclave côtière, les responsables du port d’Ashdod ont découvert ces vêtements interdits qui devaient faire route vers Gaza, transportées par camion via le passage frontalier de Kerem Shalom. Toute la cargaison a été confisquée et remise à l’armée.

Cette découverte de lundi est la dernière action menée par la police des douanes pour déjouer l’objectif du groupe terroriste du Hamas, qui contrôle la bande de Gaza, qui est d’obtenir des armes et des équipements militaires.

Israël a indiqué que le blocus que l’Etat juif a imposé sur l’enclave côtière il y a une décennie – après que le Hamas s’est emparé du pouvoir – est nécessaire pour empêcher le groupe terroriste de faire entrer des armes à Gaza ou les matériaux nécessaires pour en fabriquer.

Tous les biens à destination de Gaza transitent d’abord par Israël pour inspection puis sont emmenés en camion au sein du territoire palestinien, après le retrait des cargaisons posant un risque sécuritaire.

source Times of Israel site en Anglais

Laisser un commentaire