L’événement de la journée a commencé au Moshav Mishmar Ayalon, d’où tout le monde a été emmené en minibus vers la voie ferrée, à côté de la route 1 près de Latrun. Peu de temps après l’arrivée d’Israel Katz, la star du spectacle a fait son apparition – une toute nouvelle locomotive électrique à deux étages.

Le Ministre Israel Katz a fait remarquer que c’était une course historique, et a souligné l’importance de relier Jérusalem au reste du pays par le train à grande vitesse. La ligne doit être appelée  »Roi David », en hommage au fondateur de la ville de Jérusalem et pour souligner le lien entre le peuple juif et la capitale israélienne.

Le ministre a promis que la ligne serait ouverte à la veille de la Pâque cette année (30 mars), même si la voie n’est pas encore terminée. Initialement, les trains circuleront de Jérusalem via l’aéroport Ben-Gurion à Tel Aviv Hahagana. Pandant les trois premiers mois, le voyage sur la ligne sera gratuit avec une carte à puce Rav-Kav. Les passagers embarquant à la nouvelle gare de Navon à Jérusalem (entre la gare routière centrale et le Centre international des congrès de Jérusalem) pourront profiter de voyages gratuits partout dans le pays.

Il faudra plusieurs mois pour compléter l’infrastructure nécessaire pour permettre aux trains a grande vitesse de continuer jusqu’à Herzliya. Après les trois premiers mois de voyage gratuit, il y aura une réduction de 50% sur les tarifs jusqu’à ce que tout soit fini.

Le trajet d’essai n’a pas été assez long pour permettre au train d’atteindre sa vitesse de croisière normale de 160 km / h, puisqu’il n’a fait que 5 kilomètres, en direction de l’est. Il est entré dans le tunnel de 11 km de long, s’y est arrêté pendant quelques minutes, puis est retourné a son point de départ. Le trajet s’est déroulé sans heurt et sans incident, à part l’excitation évidente que suscite la nouveauté d’un train électrique en Israël (à l’exception du tramway de Jérusalem, il n’y a pas de train électrique dans le pays).

Après huit années de planification et de construction, la ligne  »Roi David » est un ajout bienvenue à l’infrastructure des transports du pays et on espère que le temps de trajet d’environ 28 minutes entre Jérusalem et Tel Aviv encouragera les usagers à laisser leur voiture à la maison, préférant le chemin de fer de pointe du 21e siècle….

traduit et adapté par Ashdodcafe
Source : jpost.com  (photo credit: SYBIL EHRLICH)

Laisser un commentaire