Yad Vashem dispose d’un mini-site marquant la Journée internationale du souvenir de l’ Holocauste, avec une variété de ressources pour le public a voir, a partager  y compris des expositions en ligne, des ressources pédagogiques et Ie mur du souvenir . Cette campagne de médias sociaux annuelle est une occasion unique et significative pour le public de participer à une activité commémorative pour marquer la Journée internationale du souvenir de l’Holocauste.

En rejoignant le mur du souvenir, le profil Facebook du participant est lié au hasard au nom d’une victime de l’Holocauste de la base de données centrale de Yad Vashem des noms des victimes de la Shoah.

Le mur du souvenir a été promu sur Facebook, Twitter et Instagram. Quelques 8000 personnes l’ont rejoint de 193 pays différents.

Avec votre soutien, aidez-nous a recueillir les noms manquants de victimes de la Shoah 

Chaque personne vient au monde avec sa propre personnalité et un ensemble de compétences, des espoirs et des peurs, des rêves et des désirs – une identité. Ce qui englobe l’essence de cette identité c’est un nom, incarnant non seulement les attributs uniques de l’individu, mais son patrimoine et une connexion à son passé et à son avenir.

Les nazis ont tenté de prendre des millions d’individus et de les éliminer entièrement, en remplaçant les noms avec des numéros.
Pendant sept décennies, Yad Vashem a investi de grands efforts pour découvrir les noms de toutes les victimes de la Shoah. Aujourd’hui, la plupart des informations pertinentes qui ont été trouvées  c’est grace aux souvenirs, toujours vieillissants des survivants de l’Holocauste et de leurs parents, l’horloge du temps travaille contre nous.
À ce jour, 4.700.000 noms de victimes de la Shoah ont été enregistrés dans la base de données centrale de Yad Vashem des noms.

Nous vous demandons de  Collaborer avec nous dans cette mission urgente de recueillir les noms manquants.

Un million et demi d’enfants ont été assassinés dans l’Holocauste. Leurs noms, identités et vies, essuyées. Il n’y a pas de cimetières ou de pierres tombales pour marquer ces pertes. Pour beaucoup, il n’y a pas de famille, d’amis, de documents ou d’effets personnels à travers lesquels les retenir. Un million et demi d’ enfants, de nombreux tués sans laisser de trace. Chaque nom coûte 10 $ pour recueillir et inclure dans notre base de données les noms manquants. Faites un don et aidez-nous dans cette mission vitale à se souvenir du passé et à façonner l’avenir.
Votre soutien est essentiel aux efforts de Yad Vashem.
Pour en savoir plus sur nos efforts a retrouver les noms manquants, à rechercher des personnes voici un lien : http: //www.yadvashem.org/remembrance / …

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire