Craie, planches et danse, une performance extraordinaire des danseurs du Mékif Zain - inscriptions ouvertes pour 2019Article Précédent
13e étape du seder : Hallel – Pessah 5778Article Suivant

Qui sera la cendrillon des élections 2018 ? Soutenez une liste indépendante en vous soutenant vous même !

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Qui sera la cendrillon des élections 2018 ? Soutenez une liste indépendante en vous soutenant vous même !

Alors que la course à la mairie se prépare, la campagne électorale pour les élections municipales  2018 n’en est qu ‘à son balbutiement. Les listes institutionnalisées commencent à s’organiser, l’espace politique est encore énorme et la question est : qui va nous surprendre en se présentant ?

Le mouvement Ashdodim a le potentiel théorique de brouiller les cartes mais les jeunes résidents manquent de ressources pour créer le BIG BANG. 

Leur organisation sera-t-elle suffisamment créative pour être en mesure de lever les fonds nécessaires pour mener à bien cette campagne ?

S’il n y a pas de surprise, l’identité des candidats à la mairie est déjà connue et la question n’est pas moins importante de savoir qui sera sur les listes électorales et parviendra à y franchir le seuil ?

Qui semble avoir la grande chance de réunir entre 3300 et 3800 voix, nécessaires pour passer le seuil de l’éligibilité ?
A ce jour, le maire et sa liste disposent de 3 sièges,  Shas de 4 sièges, Katsenelson – Israel Beteinou 6 sièges, Hélène Gelber sur la liste de Tsilker 3 sièges.

A présent les questions que l’on peut se poser sont :

  • Est ce que Moshe Butersvilli va se présenter de nouveau ?
  • Que va faire Boris Guterman ?
  • Naim Shomer établira t il sa propre liste et qu’adviendrait il d’Alon Hassan ?

Il est probable que les nouveaux joueurs entreront dans la course comme Ephraim Michaeli qui risque d’intégrer une liste existante ! mais d’autres, qui veulent mettre fin a ces choix devront continuer jusqu’à la fin à se battre pour arriver à atteindre les 3000 électeurs potentiels et les amener a voter afin d’avoir au moins un représentant au conseil municipal

 

 

Qui pourrait être  la cendrillon des élections 2018 ?

Qui pourrait apporter un changement rafraîchissant et la surprise de ces élections ? Il se pourrait que cela soit le mouvement  »Ashdodim » des jeunes résidents qui ont échoué de peu aux dernières élections par manque de budget et d’expérience. Pourtant ils étaient tres proches du but a savoir entrer au conseil municipal malgré le manque de ressources basiques.

Ce qui est surprenant dans ce mouvement, c’est que dès le lendemain des élections, ils ont retroussé leurs manches et ont commencé à travailler activement pendant ces 5 années pour se préparer et se construire.

Le Président du Mouvement  »Ashdodim » Yaniv Kakon » éducateur, s’est consacré corps et âme avec les nombreux membres à mettre en place, tous unis, des activités communautaires sous la forme de conférences, tables rondes…sur toutes sortes de sujets, incluant tous types de résidents : jeunes, moins jeunes, religieux, traditionalistes, diplômés ou non. L’objectif étant de mettre au point un programme de travail commun au service de la communauté. Tous les membres sont bénévoles, toutes les actions menées sont au détriment de leur temps libre avec la motivation de faire changer les choses dans notre ville d’Ashdod. 

Yaniv Kakon ne brigue pas le poste de maire, mais tout simplement entrer au conseil municipal, ce qui permettrait a ce mouvement d’entrer dans l’arène la plus importante pour influencer les décisions par rapport a son agenda social.

Dans l’espace politique existant, le potentiel d’un tel mouvement est le bienvenue car sans égo, riche en contenu et en bonnes intentions… et c’est énorme ! Car nous avons besoin d’air pur, assainit !!!

Le potentiel existe, mais il faut inciter les électeurs a sortir de chez eux pour aller voter, leur prouver que le programme est bon, que le président du mouvement est fiable pour les représenter au conseil municipal.

Le probleme est qu’une telle liste aura du mal à réaliser son potentiel quand elle n’a pas de ressource du tout !!!
Yaniv et Ashdodim n’ont aucun budget, aucun parti politique derrière eux, et les lois électorales existantes ne permettent pas a une liste comme Ashdodim d’augmenter leurs ressources en vue d’une élection potentielle.

Aussi, les membres d’Ashdodim ont trouvé une solution créative leur permettant de commencer à démarrer la campagne par le biais d’une mobilisation de masse en proposant de payer une cotisation de 40 sh / nouveau membre qui veut se joindre au mouvement. 

40 000 sh sont nécessaires et Ashdodim a récolté a ce jour environ 28 000 sh. Il reste au mouvement 3 semaines pour trouver la somme manquante. Leur mobilisation est grande, la notre peut l’être aussi !!! alors si vous souhaitez les soutenir pour être représenté avec eux au conseil municipal et faire entendre votre voix, n’hésitez pas a souscrire votre adhésion pour 40 sh tout en sachant que vous pouvez faire un don allant de 25 sh à 1000 sh ce qui nécessite des centaines de donateurs au cours de cette courte période. Ce lien vous permettra de participer  www.headstart.co.il/project.aspx?id=26258 

ATTENTION : Par souci de transparence, nous rappelons qu’ashdodcafe ne fait pas de politique en vous informant sur les motivations de ce mouvement indépendant. Nous avons jugé utile de le faire connaitre ainsi que ses intentions louables, lui donnant ainsi la chance d’exister dans la course aux élections.

@ashdodcafe.com

 

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
Immobilier Low Cost
ColisExpat

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël