L’institut français d’Israël est heureux d’accueillir le professeur et historien français Haïm Saadoun pour une conférence exceptionnelle sur « Les représentations de l’holocauste au cinéma : quelles conséquences ? », une conférence illustrée par des projections de scènes tirées des films « Casablanca » (1942) et « Alliés » (2016). La rencontre, en français, se tiendra le mercredi 25 avril à 19h30 à l’Institut français de Tel Aviv.

Haïm Saadoun est l’un des premiers historiens et chercheurs à s’être intéressé précisément à l’histoire des Juifs qui vivaient dans les pays du Moyen-Orient au moment de la seconde guerre mondiale. En février dernier, l’Allemagne a, pour la première fois, reconnu comme victime de la Shoah les Juifs ayant vécu en Algérie entre juillet 1940 et novembre 1942 et a accepté de leur verser une indemnisation. Le travail de Haïm Saadoun, en tant que directeur du Centre de documentation sur l’histoire des juifs en Afrique du Nord de l’Institut Yad Ben Tzvi à Jérusalem a beaucoup œuvré pour parvenir à cette reconnaissance. Dans la logique de ses recherches, Haïm Saadoun s’est également intéressé aux représentations de la Shoah au cinéma, en particulier lorsque les séquences cinématographiques avaient pour toile de fond l’Histoire des pays du Moyen d’Orient. Les films sélectionnés pour illustrer le propos de cette conférence ont été choisis en ce sens : la connaissance de l’historien intervient ici pour rétablir la réalité des faits historiques avec laquelle l’art, parfois, prend des libertés.

Informations pratiques

« Haim Saadoun : Représentations de l’holocauste au cinéma : quelles conséquences ? »
Mercredi 25 avril, 19h30
Institut français de Tel Aviv
En français

Réservations
Entrée : 35 NIS / Carte membre : 15 NIS
En ligne
Par téléphone : 03-7968000
Par email

Laisser un commentaire