»Au bout du compte c’est la guéoula », tel était le titre de la passionnante conférence donnée dimanche 22 avril par le Rav Ye’hia Benchétrit que l’on ne présente plus, à l’invitation des  »Francophones réunis d’Ashdod ». Pendant deux heures, il a entraîné le public venu nombreux l’entendre, plus de 240 personnes, dans une démonstration toranique et philosophique de la guéoula , la délivrance du peuple juif de l’exil. Connu et apprécié pour son style, c’est toujours avec humour et gravité, il s’est efforcé de montrer le chemin pour se rapprocher de D’.

Dans un autre genre, le rav Daniel Radford vous convie à le rencontrer le 3 juin prochain pour une conférence sur le thème  »chemin de lumière de Point-a-Pitre à Jérusalem ».

Le rav Daniel Radford est né en 1953 à Pointe-à-Pitre en Guadeloupe, dans une famille créole. Lorsqu’il a 9 ans, sa famille quitte la Guadeloupe et s’installe à Montrouge (Hauts-de-Seine). L’étude de la Bible le conduit dans une librairie de la rue des Rosiers, le Pletzl dans le 4e arrondissement de Paris. Il se rappelle que « Papa Roro », son grand-père, était d’origine juive…

Il se convertit au judaïsme avec l’appui de Sylvain Kaufmann, survivant de la Shoah, personnalité du judaïsme français et du rabbin Daniel Gottlieb. Il devient lui-même rabbin. Il enseigne la Torah dans une école talmudique.

Vous souhaitez connaitre la suite ??? venez le voir et l »ecouter !

 

ashdodcafe.com

sources wikipedia

Laisser un commentaire