Battre (6/24)Article Précédent
Ashdod : Savoir prévenir les situations d'urgenceArticle Suivant

Le président du parti Yesh Atid, Yaïr Lapid, a rencontré le dimanche 29.04 les habitants d’Ashdod

Espacement de ligne+- ATaille du texte+- Imprimer cet article
Le président du parti Yesh Atid, Yaïr Lapid, a rencontré le dimanche 29.04 les habitants d’Ashdod

Ce dimanche (29/04/2018), le président du parti « Yesh Atid », Yaïr Lapid, s’est rendu en visite à Ashdod où il a rencontré les habitants dans les salons de réception Blue Castle (La Mamounia) archicomble. Au cours de la conférence, organisée par la section locale du parti et de son responsable David Kakon, Yaïr Lapid a détaillé son programme pour l’avenir de l’État d’Israël. Compte tenu du grand nombre de francophones présents au sein du public, la traduction simultanée en français a été assurée par Katty Rojtman, la responsable de la section francophone du parti.

Au cours de son propos, Yaïr Lapid a évoqué le sentiment du public à l’égard de l’action gouvernementale : « Ils ne sont préoccupés que d’eux-mêmes, des enquêtes, de leur argent, de leurs proches et des postes qu’ils se partagent au lieu de se soucier des citoyens de l’État d’Israël. » « La politique politicienne est le problème n° 1 de ce pays. Elle est la racine de la corruption, le manque d’efficacité part de ce constat, tout comme l’incitation à la haine et l’animosité. Le gouvernement Netanyahou ne prétend même pas faire ce qui est juste. Son seul but est de survivre. » Yaïr Lapid a ajouté : « Je sillonne le pays et je suis fier d’aller à la rencontre de tous les gens extraordinaires que nous avons chez nous. Ce pays est doté d’une armée puissante et morale, d’une économie prospère et, en particulier, de personnes talentueuses et de grande qualité, des gens qui aiment l’État d’Israël. Mais il y a un trou dans le réservoir de carburant, et ce trou est notre système politique, ce gouvernement. Nos merveilleux citoyens obtiennent-ils ce qu’ils sont en droit de recevoir ? Le moment est venu de se dresser contre cette situation. Nous sommes ici, car nous sommes prêts et avons la capacité de diriger et gouverner l’État d’Israël. »

Yaïr Lapid a précisé : « On n’attend pas l’avenir comme on attend le train. L’avenir on le fait, disait l’écrivain français Georges Bernanos. La mission d’un gouvernement consiste à améliorer notre vie et à agir en faveur de l’avenir de nos enfants, mais ce n’est pas ce qui se produit. Notre parti Yesh Atid propose un programme précis s’articulant autour des questions militaires et sécuritaires, des affaires internationales, des dossiers économiques, des sujets tels que l’éducation et la protection sociale et de tout ce qui est important pour le public israélien, car c’est le but même de la mission d’un gouvernement. »

קטי רויטמן

0 Commentaire

Pas de Commentaires Cet article n'a pas encore été commenté

Désolé, soit quelqu'un a pris tous les commentaires et s'est enfuit avec, soit personne n'en a encore laissé!

Soyez le premier à laisser un commentaire !

Laisser un commentaire

Laisser un commentaire

S'inscrire à la newsletter AshdodCafé.com

S'inscrire
Mairie Ashdod
Mairie Ashdod Culture
Cal Auto
ColisExpat
Immobilier Low Cost

Fil d’info 24h/24h en direct d’Israël