»Chemin de la lumière » est un programme qui enseigne le bon comportement a avoir pour l’environnement en matière de consommation d’électricité.

Dans la société moderne, on ne peut pas penser vivre sans électricité. Mais à côté de l’utilisation nécessaire de cette énergie disponible, il faut tenir compte du fait que l’électricité peut aussi être dangereuse. À cette fin, le programme Nativ Or, initié par l’Israël Electric Corporation (IEC), est né et il est leader dans le système éducatif en Israël. À Ashdod, le programme est géré par le Département des programmes éducatifs et un groupe d’enfants des écoles primaires y a déjà été formé.

 »Chemin de lumière » est un programme socio-éducatif et communautaire, une initiative de la compagnie d’électricité et le ministère de l’éducation, basé sur le comportement raisonnable a avoir à la maison, l’école et en communauté.

Le programme à Ashdod, concerne un groupe de 20 jeunes leaders écoliers des kitas guimel et dalet dans 5 écoles de la ville. L’objectif est de les faire participer à des activités visant à leur confier la responsabilité de l’environnement, à en faire des agents de changement, à en faire des ambassadeurs impliqués dans la communauté et à mener une action sociale vers un comportement intelligent dans un environnement consommateur d’électricité.

« Le programme encourage le changement des comportements et des modes de vie autour des besoins en électricité », disent-ils dans l’administration scolaire. Ce programme concerne 180 villes, 1600 écoles et des milliers d’écoliers du primaire, et à Ashdod il est actuellement en cours dans cinq écoles élémentaires.

Le programme n’aurait pas réussi sans la coopération de tous. Ils sont la force motrice pour mener à bien ce programme, ainsi que la compagnie d’électricité de la Région du Sud et son représentant M. Shabtai Kedar, un partenaire essentiel dans la mise en œuvre de ce programme dans les écoles d’Ashdod. Ensemble ils permettent aux élèves de se réaliser, d’améliorer leurs compétences et de se former une identité personnelle par l’apprentissage actif des outils pédagogiques compte tenu de cette jeune expérience de leadership.

Meital Elias, a accompagné ce programme dans la ville, et a remercié l’initiative de ’Israël Electric Corporation » qui a lancé  »chemin de lumière » en collaboration avec de nombreux acteurs concernés. Les enfants d’aujourd’hui seront les adultes de demain et verront les choses autrement.

Communiqué de presse municipal
Edi Ben hamou

 

Laisser un commentaire