« L’hôpital d’Ashdod dénommé Samson, célèbre son premier anniversaire ». Pour l’occasion une conférence de presse a été organisée ce dimanche 10 juin 2018 en présence de nombreux journalistes dont Ashdodcafe et de la direction de l’hôpital : le professeur  Shuki Shemer, président d’Assuta, le Dr Dudu Dagan, directeur général de l’hôpital et le Dr Haim Bitterman, directeur.

Le professeur Shuki Shemer a déclaré : « L’occupation totale devrait voir doubler le nombre de lits de l’hôpital passant de 300 à 600. » Depuis l’ouverture des salles d’accouchement, plus de 3 000 bébés sont nés ici.

L’hôpital d’Ashdod a ouvert ses portes le 4 juin 2017 dans un premier temps, puis les soins en externes se sont ouverts progressivement. Plus tard, d’autres départements et unités ont été mis en service. Le fonctionnement complet de l’hôpital a commencé le 7 novembre 2017 avec l’ouverture du service des urgences.

Quelques chiffres au 1er juin :

  • Depuis l’ouverture du service maternité en octobre (16.10.17), l’hôpital a reçu 3 043 femmes pour les accouchement. Cela correspond a une moyenne de 5000 naissances par an
  • En moins d’un an 43 919 patients ont été examinés à l’hôpital (depuis son ouverture le 7.11.17)
  • 34.988 personnes ont été reçus dans les services cliniques et les instituts
  • 4 070 chirurgies ont été réalisées (Au 13.8.17)
  • Nombre d’examens dans les services d’imagerie : 35 187
  • Nombre de personnes employées à l’hôpital : Environ 1 300
  • Nombre de médecins : Environ 300

« Nous tenons notre promesse :
Nous n’avons pas de patients dans les couloirs, et nous ne permettrons pas que cela se produise « , a déclaré le professeur Shuki Shemer, président de la direction d’Assuta. « Si nous acceptions de le faire, nous pourrions mettre 40 millions de nouveaux shekels par an dans notre fonds, mais nous ne le ferons pas, et nous n’avons pas besoin d’argent, c’est une question de principe, et nous ne nous écarterons pas de la politique que nous nous sommes fixés dès le début, a t’il a ajouté.

Selon Shemer, «pour une occupation complète, le nombre de lits d’hôpital devrait être doublé de 300 à 600. Économiquement ce n’est pas rentable d’avoir un hôpital qui tourne a 300 lits, d’autant qu’il manquera 3000 lits en Israël dans 10 ans

Nous avons un autre problème, qui est une énorme pénurie de médecins.  »

Il a également déclaré qu’après une année de mise en place et d’exploitation du premier hôpital public en Israël, les années d’expériences israéliennes dans ce domaine ont appris à tirer des leçons, et le principal problème est le recrutement de personnel ».

Un an après l’ouverture, des accords doivent encore être signés entre l’hôpital et Clalit Health Services, Meuhedet et Leumi. L’hôpital travaille en pleine coopération uniquement avec le fonds de santé auquel il appartient – Maccabi.
Quand tout sera régularisé l’hôpital marchera a un bon rythme a déclaré le professeur Shemer à ce sujet.

En ce qui concerne la question du parking souterrain, il a répondu:
« Nous y travaillons, et nous ferons tout pour qu’il soit établi le plus rapidement possible – C’est un espace réservé au stationnement mais il servira de service d’urgence.  »

Lors de la réunion un certain nombre de chefs de département à l’hôpital, ont été présentés :

– le professeur Motti Pensky, directeur des services des sage-femme et de gynécologie,
– le Dr Itai Zuaretz, qui est responsable du service de traumatologie
– le professeur Eli Lev, directeur du département de cardiologie (Lev),
– le Dr Boris Orkin, directeur du département de chirurgie pédiatrique,
– le directeur général adjoint Administratif Shlomo Amir, résident de la ville dont la famille est l’un des fondateurs d’Ashdod

Nous avons la chance d’avoir a Ashdod l’hôpital le plus moderne, le mieux équipé et le plus sécurisé du pays. Il faut juste laisser le temps aux choses de se mettre en place.

Dr Itai Zuaretz

Haya Gaby Balnicov, chef des infirmières

Dr Boris Orkin

professeur Motti Pensky (chemise bleue ciel)

professeur Eli Lev

Laisser un commentaire