Qu’est-ce​ ​qu’est​ ​le​ ​test​ ​psychométrique ?

Le test psychométrique est un test écrit par le NITE​ ​( Institut National de Test et d’Évaluation) pour sélectionner les meilleurs élèves à l’entrée des meilleures universités israéliennes et tout institut académique public (comme par exemple les instituts médicaux d’études d’infirmières et de médecine).

La​ ​structure​ ​du​ ​test
Alors ici le mot « national »​ ​a son importance pour bien comprendre ce qu’est le test psychométrique. Le NITE est rattaché au ministère de l’Éducation et il est chargé d’écrire le test psychométrique en Hébreu et ensuite de le traduire en d’autres langues dont le français. Le test permet d’évaluer le niveau des élèves dans la Rédaction de texte et dans trois matières qui sont :
1. Réflexion verbale (capacité de compréhension et d’analyse d’un texte, d’expression)
2. Réflexion quantitative (aptitude à manier les concepts mathématiques)
3. Anglais

Le test est composé de questions à choix multiples. Celles-ci sont réparties en 8 sections d’une vingtaine questions (20 minutes par section et comprend au minimum deux sections dans chacune des trois matières).

Validité​ ​du​ ​test
Il existe 3 sessions nationales chaque année pour les francophones. Dans le cas des étudiants qui veulent repasser le test psychométrique, les universités prennent en compte le meilleur résultat des 5 dernières tentatives. Les résultats sont valides 10 ans.

Egalité​ ​pour​ ​tous
Avec le mot « national », on doit comprendre que l’Etat n’a pas l’intention de favoriser un riche qui peut se payer une formation au test psychométrique (qui est généralement pas donné) aux dépens d’un pauvre. Donc on doit forcément tirer la conclusion que l’avantage d’une formation de longue durée ne va pas forcément tirer l’élève vers le haut. Alors ne pas tomber dans le piège des slogans : “ formation de longue durée pour un résultat garanti “.

Le​ ​niveau​ ​requis
Autre point essentiel pour bien comprendre le test psychométrique : c’est un concours pour sélectionner les élèves israéliens​. Parmi ces élèves, la plupart en sont à 2 ou 3 années (voire plus) après leur BAC, et là encore l’Etat ne veut pas défavoriser des soldats qui ont servi le pays aux dépens de jeunes qui viennent de finir leur BAC. Et la conclusion qu’on doit en tirer est que les connaissances
requises pour affronter le test psychométrique ne sont pas celles acquises au BAC mais un niveau équivalent à une classe de seconde.

Un​ ​mode​ ​de​ ​pensée
Autre point important, en particulier pour les francophones : en quoi le fait que le test est traduit de l’Hébreu nous importe ?​
Ici on entre dans un nouveau domaine pour nous les francophones : “la façon de penser à l’israélienne”. Si on pouvait résumer la différence entre le système éducatif israélien et le système français on pourrait dire qu’en​ ​Israël​ ​on apprend​ ​à​ ​résoudre​ ​et​ ​en​ ​France​ ​on​ ​apprend​ ​à​ ​réfléchir.​
Et sur ce point les francophones ont vraiment un apprentissage à faire pour commencer à réfléchir comme un Israélien le jour de l’examen.
P4U a développé et a mis au service de ses élèves des méthodes de résolution et tout un écosystème de formation adaptée aux jeunes pour les former à ce nouveau mode de pensée.
L’importance​ ​du​ ​test​ ​psychométrique Il faut savoir que la société israélienne utilise beaucoup des tests qui ressemblent au test psychométrique comme le test TIL qui est très courant dans les sociétés, les organismes, les académies privées et aussi à l’armée.
Donc une bonne préparation au test psychométrique peut vous ouvrir des portes vers une bonne intégration dans la société israélienne.

|
Source : www.psychometrique.net
Pour plus de détails contactez nous

​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​ ​

Laisser un commentaire