Des gens en vélo sur la route sans voiture d'Ayalon à Tel Aviv le jour de Yom Kippour (Crédit photo: Miriam Alster/Flash90)
Le ministre Katz a annoncé que les jeunes gens non titulaires d’un permis de conduire ou âgés de moins de 16 ans devront suivre un cours spécial avec attestation à la clé. Dans le même temps, les peines pour conducteurs dans l’illégalité seront renforcées.

Le ministre des Transports, Yisrael Katz, a annoncé mercredi que son ministère avait formulé un nouveau plan visant à accroître la sécurité des cyclistes de vélos électriques. C’était dans le contexte des critiques publiées hier après que le commissaire de police avait averti Katz du danger.

Selon le plan, à partir du début de l’année prochaine, les étudiants devront suivre des cours théoriques de code de courte durée dans le cadre des écoles. De plus, la licence sera refusée à quiconque est pris au piège avant l’âge de 16 ans et son vélo sera confisqué.

Une amende similaire sera imposée à quiconque vend des vélos électriques illégalement et les autorités locales peuvent même annuler la licence commerciale de ceux qui le font. En outre, le ministre Katz a ordonné la possibilité de fixer une plaque d’immatriculation sur les vélos électriques et obliger les cyclistes à utiliser un gilet lumineux et une lampe de poche pendant la conduite de nuit.

Il y a deux mois, le commissaire de police a tenté d’avertir Katz du danger que représentait les vélos électriques, recommandant même de pénaliser les conducteurs détenteurs de permis de conduire, mais Katz a refusé de se conformer à ses exigences.

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire