Selon un sondage réalisé par la société de navigation GPS Waze, basée en Israël, 79% des conducteurs israéliens déclarent que le trafic est la principale cause de stress dans leur vie quotidienne.

Les personnes interrogées ont déclaré que la conduite dangereuse sur les routes israéliennes et les embouteillages entre le travail et le domicile étaient plus stressants que le prix croissant de la nourriture, la situation en matière de sécurité et la fracture entre les communautés religieuses et laïques du pays.

L’étude Waze s’appuie sur une enquête réalisée au moyen de près de 700 entretiens en ligne, auprès d’un échantillon représentatif de conducteurs juifs et arabes. 

Depuis 2000, l’encombrement sur les routes du pays a augmenté de 63% et le nombre de véhicules sur les routes d’Israël a augmenté de 84%, selon les données publiées en septembre par le Bureau central des statistiques. 

«Comprendre l’utilisateur est très important. Nous avons effectué cette étude afin de pouvoir comprendre comment les utilisateurs perçoivent la situation sur les routes », a déclaré le vice-président de Waze, Fej Shmuelevitz.
« Les problèmes que nous avons dans notre quartier, y compris la politique et la situation de sécurité, sont considérés comme des préoccupations de deuxième catégorie par rapport aux préoccupations quotidiennes du trafic et du comportement sur les routes. »

Les deux tiers des personnes interrogées ont déclaré avoir délibérément quitté la maison tôt ou travaillé tard le mois dernier pour éviter les embouteillages, et un tiers des conducteurs ont reporté leurs réunions pour éviter de rester dans la circulation. Une majorité significative a également déclaré que les embouteillages avaient un effet négatif sur leurs émotions et leur vie privée.

Traduction et adaptation Ashdodcafe.com
source : Jerusalem post

 

 

Laisser un commentaire