Vous trouverez ci-dessous quelques points importants à connaître alors que nous nous préparons au jour des élections municipales du 30 octobre.

  1. Où puis-je voter? Vous pouvez trouver votre bureau de vote officiel en visitant  cette page et en soumettant votre numéro d’identification. Vous pouvez également appeler le 1-800-222-290.

Les personnes inscrites sur la liste électorale comme étant handicapées ont le droit de voter dans toute urne réservée aux personnes handicapées. Vous pouvez trouver des informations plus générales sur le vote (en hébreu) ​​sur Boharim.co.il 

  1. Le 30 octobre est légalement un jour de vacances. Les informations suivantes détaillant l’éligibilité proviennent de  Tadmor & Co. 

Les travailleurs ayant droit à un congé sabbatique ont le droit de s’absenter du travail le jour des élections sans devoir prendre un jour de congé, tout en recevant leur salaire normal (à l’exception des travailleurs ayant travaillé pour l’employeur moins de 14 jours avant les élections, être détaillé ci-dessous).

Employés admissibles:

Un employé est réputé avoir droit à un congé sabbatique à l’une des deux occasions suivantes:

Son lieu de travail relève de la compétence d’une autorité locale / d’un conseil régional où se tiennent des élections générales.

L’employé est inscrit au registre des électeurs d’une autorité locale / d’un conseil régional qui tient des élections générales même si son lieu d’affectation ne se trouve pas dans les limites d’une autorité locale. Un conseil régional qui tient des élections générales.

L’amendement stipule qu’un employé employé par un employeur pendant au moins 14 jours consécutifs à proximité de la date du scrutin a droit au salaire normal qu’il aurait gagné s’il avait travaillé ce jour-là.

Il convient de préciser que le jour des élections locales, les services de transport et les services publics fonctionneront comme d’habitude et que, par conséquent, les employés employés dans ces cadres n’auront pas droit à un congé sabbatique.

Le jour du scrutin , les employés ne peuvent être employés que dans l’un des deux cas suivants:

  1. L’employé occupe un poste défini comme « service public » selon la liste ci-dessous (aucun consentement de l’employé n’est nécessaire).
  2. L’employé a accepté de travailler le jour du congé sabbatique ou l’a demandé de sa propre initiative et son employeur a accepté de l’embaucher.

Selon l’annonce du ministre de l’Intérieur, les services suivants sont considérés comme des « services publics » opérant le jour des élections locales, même si ce jour a été défini comme un congé sabbatique:

  • Les employés du ministère de l’intérieur qui remplissent le jour du scrutin le jour du scrutin.
  • Les employés des autorités locales qui, le jour des élections, occupent un poste en rapport avec les élections.
  • Les ouvriers du parti, les membres des factions du parti à la Knesset, les employés des factions des gouvernements locaux et les ouvriers des listes de candidats ou de propositions de candidats, ainsi que les employés de l’entreprise pour lesquels ils servent ou servent uniquement le jour du scrutin.
  • Services de transport, terrains de stationnement et stations-service.
  • Restaurants, cafés, kiosques, hôtels et pensions.
  • Les usines et l’agriculture, dont les processus de production sont conduits en continu.
  • Services de communication.
  • Usines d’eau et d’électricité.
  • Services d’approvisionnement et de transport de carburant.
  • Théâtres, cinémas et autres salles de spectacle.
  • Journaux, radio et télévision.
  • Transport du pain, des fruits, des légumes et des produits laitiers – jusqu’à 11h00 le jour du scrutin.
  • Magasins d’alimentation, entre 6 h et 12 h (jusqu’à 6 heures) le jour du scrutin.
  • Produits de boulangerie et de produits laitiers.
  • Les hôpitaux et autres services de santé, fonctionnant le samedi et les jours fériés dans un format spécial, fonctionneront sous le même format le jour du scrutin.
  • Forces de sécurité et services de secours.
  • Services funéraires.

Les autres services, qui fonctionnent les samedis et les jours fériés dans un format spécial, fonctionneront dans le même format le jour du scrutin.

Cela signifie que vous ne pouvez pas forcer un employé qui n’est pas employé dans le rôle de « service public » à travailler.

Il est important de noter que, dans les deux cas, l’employeur est obligé de permettre à l’employé employé le jour du scrutin de partir et d’exercer son droit de vote.

Salaires le jour du scrutin

Un employé employé le jour du scrutin, que ce soit dans le cadre d’un service essentiel ou dans un autre lieu d’affectation, a droit à une rémunération spéciale pour son travail le jour du scrutin.

Cette indemnisation peut être l’une des deux suivantes: versement d’un salaire égal à 200% du salaire normal, paiement d’un salaire normal et octroi de congés en échange des heures de travail effectives.

Il convient de noter que ce paiement spécial est basé sur une pratique qui existe le jour du congé sabbatique aux élections générales à la Knesset.

Traduit et adapté par ashdodcafe.com
sources : www.janglo.net

Laisser un commentaire