Après de longues négociations entre la municipalité d’Ashdod, la Société de développement Ashdod et l’Autorité foncière israélienne (ILA), un accord a été signé pour permettre la poursuite du développement de la zone industrielle  »septentrionale ». Par le biais de HAFA,  la zone s’ouvrira, supprimant les derniers retards dans le développement et la commercialisation de lots dans la zone industrielle nord, ce qui représente une énorme avancée pour le développement d’Ashdod, la venue d’entrepreneurs et la création de cadres d’emploi supplémentaires.

C’est ce qu’a déclaré avec enthousiasme la municipalité d’Ashdod après la signature de l’accord passé entre les parties et la suppression des retards et obstacles à la vente, le développement et la préparation des infrastructures.

La municipalité note également qu’il s’agit d’un atout supplémentaire pour l’activité qui se développe dans la ville. En projet depuis longtemps, il impacte l’avenir de la ville dans toute la zone urbaine, des zones résidentielles aux zones d’emploi et industrielles de la ville. Il agit sur tous les fronts de manière à créer une synchronisation complète entre le développement accéléré et la croissance démographique de la ville. Ainsi, par exemple, l’accord du  »toit » signé à Ashdod, qui est le plus important en Israël, augmentera considérablement le nombre d’habitants dans la ville (d’au moins 50%), et par voie de conséquence les autres initiatives telles que les projets de rénovation urbaine, d’évacuation et de construction.

Parallèlement, la municipalité s’emploie à adapter l’infrastructure urbaine aux plans déjà mis en œuvre et s’efforce de créer les conditions et de répondre aux besoins de la ville, qui devraient se développer dans un court laps de temps, créant des centres d’emploi supplémentaires « , a déclaré la municipalité, soulignant que » c’est un message important pour l’économie de la ville et pour le bien-être de ses habitants « .

La zone industrielle septentrionale d’Ashdod s’étend au nord de la voie ferrée. Il y a plus de dix ans, dans le cadre d’un accord de développement signé avec Ashdod Development Company (Ashdod), des travaux de développement ont été réalisés sur le site dans le cadre d’une première étape. Un certain nombre de parcelles ont été commercialisées par l’ILA, sur lesquelles plusieurs usines ont été établies. Depuis lors aucune parcelle industrielle n’a été commercialisée.

En juillet 2018, la municipalité et Rami ont signé un accord de principes pour le développement et la commercialisation des terrains disponibles destinés à l’industrie et pour l’absorption de nouvelles entreprises et usines cherchant à s’implanter à Ashdod.

Selon l’annonce de Rami, il sera publié un appel d’offres pour la commercialisation de 8 lots de tailles différentes. Les travaux de développement seront effectués par HAFA, qui comptera 87 dunams, dont le plus important est 33,6 dunams.

traduit et adapté par Ashdodcafe.com
source site de la mairie

Laisser un commentaire