Apparemment, ce dernier choix n’affectera plus les résultats des dernières élections, mais la municipalité d’Ashdod a signé un contrat avec une société de Singapour pour tester l’utilisation d’un bus autonome dans la ville dès l’année prochaine. 

En effet, la municipalité d’Ashdod a signé un accord sans précédent avec ST Engineering, une société basée à Singapour, qui développe des véhicules de transport autonomes, que la société singapourienne commencera à exploiter l’an prochain. Ashdod deviendra ainsi la première ville d’Israël à disposer de véhicules autonomes.

Le futur est déjà là ?

Si tout se passe comme prévu, l’accord signé entre M. Chu Man Lund, vice-président du marketing de ST Engineering, et Mme. Smadar Itzkovich, chef du département du développement industriel d’Ashdod, donnera lieu à une expérience qui démarrera l’année prochaine et en 2020.

Au stade initial, il s’agira probablement de minibus fonctionnant sous le format Shuttle et capables de transporter entre 15 et 20 passagers à la fois. « Grâce à l’analyse des données  ces solutions amélioreront la qualité du service de transport public de la ville ainsi que  l’expérience du transport basée sur la perception, la surveillance et le contrôle en temps réel du trafic et des passagers, ainsi que sur l’alerte précoce des perturbations des services potentiels », a déclaré la société.

Cette dernière initiative s’ajoute aux efforts déployés ces dernières années par la municipalité d’Ashdod pour examiner l’ensemble de la question de la mobilité intelligente, sa contribution financière et son travail en commun avec des universités et des entreprises en phase de démarrage, avec des développements pertinents dans le domaine, entre autres. En outre, à la suite de cet accord, nous avons appris que ST Engineering envisageait d’ouvrir un centre de recherche et de développement en Israël, dans lequel tous les travaux sur le système autonome seraient effectués pour les bus en question. Bien qu’Ashdod soit la première ville ciblée (en partie parce qu’elle est la sixième plus grande ville d’Israël), d’après la société singapourienne, il ne s’agit que d’un début !

Dr. Smadar Itzkovich, directrice du département industriel de la municipalité d’Ashdod, qui joue le rôle de centre d’innovation technologique: «Le programme autonome fait partie de nos efforts pour promouvoir le transport intelligent et faire d’Ashdod un modèle pour d’autres villes. Dans le domaine des transports, Ashdod est en train de devenir la ville la plus intelligente d’Israël, avec un certain nombre de projets de grande envergure avec des partenaires intéressés tels que le MIT, Mobilay et GM, ainsi que le département des infrastructures de  »la route intelligente » en Israël, notamment la cartographie et la fibre optique. Le système a un excellent contrôle urbain.

Il s’agit d’une décision courageuse des dirigeants de la ville de transformer Ashdod, une ville portuaire chargée en trafic, en projet LIVING LAB, afin de créer une mobilité intelligente qui ne néglige pas l’environnement et sait analyser les index et les données de manière indépendante. Tout cela vise à améliorer la vie des résidents et attirera également des entrepreneurs et des universitaires à Ashdod. La société singapourienne assistera Ashdod en tant que centre d’essai mondial et envisage même de créer un centre de développement à Ashdod. « 

Traduit et adapté par Ashdodcafe.com
Patricia Hassoun

Source kan-ashdod.co.il

1 COMMENTAIRE

Laisser un commentaire