Le Comité ministériel sur la législation examinera dimanche un projet de loi qui réduirait considérablement les taxes sur les voitures neuves pouvant accueillir au moins quatre enfants ou des voitures familiales.

Actuellement, les véhicules neufs sont taxés à 92% à l’achat. Le projet de loi, promu par le député juif Bezalel Smotrich, réduirait de moitié le taux d’imposition des véhicules de grande taille afin de réduire le fardeau économique des familles plus nombreuses.

Le paragraphe explicatif de la législation indique que de nombreux parents sont dissuadés d’avoir un quatrième enfant en raison du lourd fardeau économique auquel ils font face lorsqu’ils achètent une nouvelle voiture pour leur famille soudainement agrandit.

« L’État d’Israël, en tant que pays ayant les taux de fécondité les plus élevés au monde, n’a pas réussi à prendre des mesures significatives pour alléger ces familles », indique le projet de loi.

La réduction ne s’appliquerait qu’aux résidents d’Israël avec au moins quatre enfants et ne s’appliquerait pas aux véhicules de luxe.

Smotrich a affirmé que le projet de loi améliorerait également la sécurité routière en incitant les parents à cesser d’acheter des voitures bon marché, souvent dangereuses.

«C’est une petite somme d’argent qui améliorera considérablement la sécurité des véhicules sur les routes israéliennes et réduira parallèlement la gravité de la blessure en cas d’accident, Dieu nous en préserve», a déclaré M. Smotrich.

« La taxe élevée sur les voitures signifie que de nombreuses familles n’ont tout simplement pas la possibilité financière d’acheter des véhicules sécurisés. Il en résulte que ces familles circulent avec un vieux véhicule qui manque souvent de systèmes de sécurité de base. »

Traduction et adaptation Ashdodcafe.com
Patricia Hassoun
source http://www.israelnationalnews.com

 

Laisser un commentaire