La société Super Up a développé une plateforme permettant aux entreprises de vendre sur Mobile. Elle a reçu un investissement de 15 millions de dollars d’un fonds d’investissement américain. Elle devrait recruter des dizaines d’employés pour doubler son personnel de 60 personnes  opérant depuis Ashdod.

La start-up Super Up a collecté une énorme somme de 15 millions de dollars auprès d’un fonds d’investissement new-yorkais.

Hier soir, les fondateurs, Roy et Adam Itach, ont déclaré qu’il ne s’agissait pas de leur premier investissement, mais que celui-ci serait étalé sur trois ans et que 10 millions de shekels avaient déjà été transférés. « Je me suis demandé dans l’embouteillage à la sortie sud de la ville, lorsque j’ai vu des véhicules de haute technologie qui se rendaient au centre du pays, pourquoi nous n’avions pas réussi à installer de nouvelles entreprises à Ashdod », explique Itach. « Je me suis dit qu’Ashdod avait tous les outils pour devenir une puissance économique. »

Le projet « Super-Up » a débuté dans l’incubateur « The Hive », installé depuis plusieurs années à Ashdod. Super Up a mis au point une plate-forme de marketing numérique permettant aux détaillants d’organiser des activités de consommation mobile. La société, basée à Ashdod et employant 60 personnes, se concentre sur les biens de consommation, le secteur pharmaceutique et la mode, et travaille avec de grands clients mondiaux. La société est également en train de recruter 50 autres employés.

« Aujourd’hui, plus de la moitié de nos employés sont ashdodim et les autres nous arrivent des régions environnantes ainsi que de lieux plus éloignés. »

« Plus les produits et les catalogues sont mobiles, plus la tâche devient complexe », déclare Itach. « L’essentiel du trafic actuel dans le commerce en ligne provient du mobile. Plus de la moitié de la population mondiale choisit d’acheter un mobile lorsque la génération Y et la génération Z deviennent le plus grand pouvoir d’achat au monde, et ce n’est que sur mobile. « 

Selon Itach, il existe un fossé entre l’expérience de l’achat en ligne, où la plupart des surfs se font à partir d’un téléphone cellulaire, et le shopping là traditionnel en raison de la difficulté de mettre en place un système de marketing cellulaire, la majorité provient d’un ordinateur familial. L’objectif de la société était d’améliorer l’expérience de la vente en ligne et de l’adapter aux habitudes de consommation du public. « Super Up ne ressemble à aucune autre plate-forme et résout le grand défi que représente pour le consommateur la navigation efficace dans des milliers de produits en ligne. Notre objectif est de créer une expérience d’achat significative et précise, tout en aidant les détaillants et les marques à offrir les meilleurs produits aux consommateurs. »

Dans le cadre de la mise en place des financements, la société étend ses opérations en Europe, en Asie et aux États-Unis et recrutera des dizaines de nouveaux employés en Israël. 

Laisser un commentaire