Accueil Non-classe Une initiative visant à mettre un sapin de Noël sur la place...

Une initiative visant à mettre un sapin de Noël sur la place de la municipalité : pour ou contre ???

319
2

La municipalité de Rishon LeZion répondra-t-elle favorablement à l’initiative d’Alon Blanc et installera-t-elle un sapin de Noël sur la place de la mairie ?

Qu’en pensez vous ? Votre avis nous interesse !!!

Alon Blanc de Rishon LeZion pense que la quatrième plus grande ville d’Israël devrait offrir une attraction en forme de sapin, à l’instar des grandes villes du monde. Il tente actuellement de promouvoir une initiative visant à créer un arbre de fête sur la place de la municipalité au profit des membres de la communauté immigrée russe.

Sapin comme les plus grandes villes du monde Illustration: ShutterStockBlanc, 24 ans, est né dans la ville mais ses parents ont émigré d’Ukraine en Israël, où ils se sont familiarisés avec le travail du bois. « Je voyage à Jaffa tous les Noëls et j’ai toujours voulu des arbres de Noël dans la ville où je vis », explique-t-il. « Récemment, j’ai vu que la municipalité de Rishon LeZion marquait la fête de Sigd pour les immigrants éthiopiens, ce qui a suscité le désir de marquer également la fête qui est importante pour nous – le mois de novembre. »

Selon Blanc, une telle initiative pourrait attirer beaucoup de touristes à Rishon LeZion : « De nombreux immigrants russes viendront participer aux festivités et se connecter davantage à l’atmosphère de la fête et de la ville. C’est une fête chrétienne religieuse, et en Russie, elle n’est pas célébrée « , at-il déclaré, faisant référence à ceux qui venaient de l’Union soviétique.

Blanc suggère de placer l’arbre dans un emplacement central, à côté de l’hôtel de ville ou de la rue piétonne Rothschild. « Je suis sûr que ce sera une attraction et beaucoup seront ravis d’être photographiés pres de l’arbre. J’ai déjà envoyé une demande à la municipalité et j’attends une réponse. Je me tournerai également vers le nouveau maire à ce sujet. »

Malgré les déclarations selon lesquelles il s’agit d’un jour férié civil, Shmuel Jamil, le représentant Haredi dans la municipalité, n’est pas convaincu. « Hachem aura pitié de nous, il s’agit d’une initiative très sérieuse, je ne la vois pas arriver et je crois que cela n’arrivera pas. »

De son côté, Blanc déclare : « Il est important pour moi de noter que si je respecte les fêtes juives, il est opportun et souhaitable que la ville respecte également celle que je veux célébrer  »

Qu’en pensez vous ? Votre avis nous interesse !!!

 

2 Commentaires

Laisser un commentaire