Le Premier ministre Benjamin Netanyahu a chargé le ministre Naftali Bennett de formuler un plan visant à accroître l’alya juive en provenance de France.

Naftali Bennett, ministre de l’Education et des Affaires de la diaspora, a présenté le ministère des Affaires de la diaspora et les défis de contact avec le monde juif mondial lors de la réunion hebdomadaire du cabinet.

Dans le même temps, le ministre Bennett a déclaré aux ministres : « Ces dernières années, les gouvernements israéliens ont manqué une opportunité historique, celle de l’immigration en provenance de France. » Il y a 200 000 Juifs en France qui souhaitent immigrer ici. Ce sont des sionistes, des gens éthiques, des amoureux du peuple d’Israël et de la Terre d’Israël – et il est de notre devoir moral de relever le défi et de les aider. Il y a deux semaines, j’ai lancé un programme d’éducation informelle pour les immigrants français, mais ce n’est pas suffisant et un processus exhaustif est nécessaire, dirigé par le gouvernement ».

Le Premier ministre a chargé le ministre Bennett de formuler, en coopération avec le Conseil économique national, un plan directeur visant à accroître l’immigration des Juifs français et de le porter devant le comité ministériel sur l’absorption et l’immigration dirigé par le Premier ministre. Les ministres Yariv Levin, Zeev Elkin, Moshe Kahlon, Avi Simhon, président du Conseil économique national et le représentant du Premier ministre, Yoav Horowitz, participeront à la réunion.

Pour la première fois, Israël possède la plus grande concentration de juifs au monde – plus de 6 millions, 5,7 millions aux États-Unis.

« Les relations entre Israël et la diaspora sont dans une crise sans précédent », a déclaré Bennett, ajoutant « qu’il est d’usage de nous dire que c’est à cause du Mur occidental et à cause du problème palestinien et d’autres désaccords idéologiques – ce n’est pas vrai. C’est toute l’histoire et c’est un défi national. »

En conséquence, le ministre a présenté une série d’activités et de projets promus par le ministère de la Diaspora pour renforcer les liens avec les communautés juives du monde entier, notamment l’expansion de Taglit-Birthright Israel (environ 50 000 jeunes ont participé aux missions Taglit-Birthright Israel en 2018), le projet Mosaic United visant à renforcer l’identité juive, l’approfondissement des connaissances sur le judaïsme de diaspora dans les écoles israéliennes, le projet Momentum – une découverte pour les mères, l’activation d’un réseau d’activités de lutte contre l’antisémitisme (suivi, assistance communautaire, etc.) et la sensibilisation du public israélien aux problèmes de la diaspora.

Traduction et adaptation ashdocafe.com

Sources : www.inn.co.il/News
Archive Photo: Yoni Kempinski

Laisser un commentaire