Le Dr. Leonid Dinevich de l’Ecole de Zoologie de l’Université de Tel-Aviv s’est vu décerner le Prix du scientifique immigrant 2018 attribué par le Ministère de l’Aliya et de l’Intégration pour ses études sur les conditions météorologiques et les oiseaux migrateurs dans la Vallée du Jourdain, qui ont aidé l’Armée de l’air israélienne à éviter les accidents et à sauver des vies.
Le prix, d’un montant de 15 000 NIS, lui a été récemment remis lors d’une cérémonie officielle tenue au théâtre Habima à Tel-Aviv, en présence de la Ministre de l’Intégration, Sofa Landver, du Ministre des Sciences Ofir Akunis et du président du Comité de l’intégration et de l’immigration de la Knesset, Avraham Nagosa.

La vie du Dr. Leonid Dinevich est une histoire émouvante ou s’enlacent science et sionisme. Né en 1941 dans l’île de Sakhalin au large de la Sibérie, il a servi comme général dans l’Armée rouge et a immigré en Israël en 1991 avec son épouse Sonia. En tant que météorologue dans l’armée russe, il était responsable d’un réseau de 47 radars ornithologiques (pour détecter les oiseaux).

Le Prof. Yossi Leshem de l’Université de Tel-Aviv, alors directeur général de la Société pour la Protection de la Nature en Israël, le fit entrer avec d’autres scientifiques immigrants dans une station de recherche située à Har Gilo. Le Dr. Dinevich réussit alors à acquérir un radar russe pour 20 000 dollars au lieu de 1,8 million de dollars. Le radar fut placé à Har Gilo pour mener des recherches sur les conditions météorologiques dans la vallée du Jourdain en y combinant des études sur les migrations des oiseaux dans la région, dans le but d’aider l’Armée de l’air israélienne à éviter les accidents […]
Lire la suite sur le Site de l’Association française de l’Université de Tel-Aviv

Sivan Cohen-Wiesenfeld, PhD
Rédactrice en chef 
du site de l’Association française 
de l’Université de Tel-Aviv

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.