Les membres de la coalition sont gênés par la divulgation des documents d’appel d’offres interdisant l’ouverture du café Gan Sipour le jour du sabbat au parc Ashdod-Yam.

Les membres du conseil municipal qui ont  inscrits sur leurs affiches électorales  »Ashdod libre »,  « Ashdod pour les Ashdodim » et « Rendre Ashdod à ses habitants » ainsi que d’autres slogans vides de sens quelques fois, ont laissé entendre aux habitants d’Ashdod pendant la période des élections municipales que des mesures significatives seraient prises. Des promesses pré-électorales comme souvent !  Mais apparemment, les choses sont  radicalement différentes après les élections.

Lors du conseil municipal qui s’est tenu le 2 janvier dernier, la plupart des membres élus ont prouvé publiquement, qu’il y a eu des promesses faites avant les élections mais qu’il y a aussi une réalité toute autre après ces dernières.

De manière surprenante, tous les membres de la coalition (à l’exception de 4 membres de l’opposition: Lahmani, Ofir Lasri, Lina Kratsman et Helen Gelber) ont voté pour la fermeture du café Gan Sipour le Shabbat.

Avec l’aide généreuse de Roni Saig, une militante, nous avons réussi à obtenir les offres émises par la municipalité pour l’exploitation du café du parc Ashdod-Yam, faisant apparaitre que pour toutes activités commerciales, le fonctionnement est interdit  le shabbat. C’est peut-être pourquoi aucune proposition n’a été faite par des entrepreneurs pour exploiter ce café ?

Vous trouverez ci-dessous les documents d’appel d’offres publiés par la société de tourisme, filiale de la municipalité d’Ashdod :

Les membres du conseil qui ont voté contre l’autorisation d’exploiter le Café Gan-Sipour le samedi sont surprenants. Shimon Katznelson, l’homme qui a dirigé la manifestation  »du Shabbat », l’avocat Orit Almozlino-Reyes, membre du conseil, également pour l’ouverture des commerces le shabbat, Stella Weinstein, Vladimir Gershov, Feldman et l’avocat Hanoch Derech-Erlich. « Les Lionnes » : Sharon Mark et le Dr Efrat Ohayon, les membres du mouvement Ashdotim – Yaniv Kakun et Meir Abergel, Eli Nacht et un autre membre de son équipe au conseil, et bien sûr, six membres du mouvement Shass et quatre membres du mouvement Agudat Israël, ne peuvent pas s’en plaindre, car ils représentent une population religieuse-Haredi, s’expriment tous d’une seule voix maintenant qu’ils sont en place dans le conseil municipal. Ou sont passées leurs promesses électorales?

Tous les membres de la coalition qui sont entrés dans le conseil municipal grâce à l’opération de protestation pour ou contre l’ouverture des commerces le shabbat peuvent assumer leur premier échec lors de ce mandat en ne représentant pas leurs électeurs comme promis avant les élections.

L’ouverture du café Gan-Sipour dans le parc Ashdod-Yam le shabbat a été examinée par le membre du conseil Almozlino-Reyes, qui a tenté de convaincre les personnes présentes de l’opportunité d’ouvrir le café le shabbat pour l’entrepreneur, malgré cela, il a été « décidé » la fermeture de ce café le shabbat.

Il convient de noter que le proprietaire du café Gan Sipour a ouvert les cafés qu’il possède le Shabbat dans plusieurs endroits du pays, à l’exception d’Ashdod et de Jérusalem.
– L’avocat Reyes a-t-il examiné l’affaire de manière approfondie ?
– Les documents d’appel d’offres sont-ils parvenus jusqu’à lui ?
– Est-il satisfait d’un léger examen des termes du contrat signé avec l’entrepreneur ?
– Le fait qu’il s’agisse d’un accord avec le seul etablissement du parc, le protocole a t il ete respecté conformement a la reglementation ?

Des questions qui auraient dû être posées avant le vote contre et qui n’ont apparemment pas été examinées en profondeur.

Traduit et adapté par Ashdodcafe.com
source : http://ashdodhayom.co.il

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.