Les chiffres sont effrayants : entre 4 000 et 6 000 Israéliens meurent chaque année pendant leur hospitalisation des suites d’infections causées par des bactéries résistantes aux antibiotiques. Un nouveau rapport du ministère de la Santé examine le nombre d’infections dans les centres médicaux en Israël, les plus nombreuses sont trouvées à Bellinson, Hasharon et Bnei Zion à Haïfa, les moins nombreuses sont à Soroka, Meir et Assuta Ashdod.

Laisser un commentaire