Dans le contexte de la décision de cesser le feu, M. Yechiel Lasry, maire de la ville, a rencontré ce matin tous les responsables de la sécurité municipale, les responsables des situations d’urgence et le commandement de la défense passive.
Ils ont dressé un état des évenements qui ont eu lieu hier, compte tenu de la situation particulierement exceptionnelle que nous avons connu avec des attaques violentes et des salves de missiles que nous avons recues sur Ashdod.

Le Dr Lasri a adressé ses condoléances aux familles des défunts depuis Ashdod et a souhaité un prompt rétablissement aux blessés.

Hier soir, à partir de 19h10, les sirènes ne se sont pas arrêtées dans la ville. 13 alarmes consécutives ont été entendues les unes après les autres, parfois avec une fréquence d’une minute. Elles ont été accompagnées d’explosion et feux dans la ville. Plus de 40 roquettes ont été tirées sur Ashdod en peu de temps.

Kipat barzel a fait un excellent travail et a réussi à intercepter la plupart des roquettes, à l’exception de quelques unes qui ont pénétré la région et touché divers sites de la ville.

Malheureusement, une roquette a fait de gros dégâts dont une victime, le rabbin Pinhas Menachem Pashwazman qui l’a payé de sa vie. Il s’agit de la première victime depuis l’opération  »Plomb durci », il a été enterré hier soir à Jérusalem.

À la lumière de la décision du gouvernement sur un cessez-le-feu et la levée des restrictions par le commandement de la défense passive, le maire, M. Yechiel Lasri, a convoqué le comité de sécurité pour finaliser cette situation de crise et prendre des décisions quant à la poursuite de l’activité. Après avoir entendu les informations de ce comité il a pris la décision d’un retour à la vie normale.

Ce matin, à partir de 09h00, le système éducatif a repris ses fonctions. Le marché a commencé à 10h00 et tout le monde est revenu à la normale. Le service des événements festifs poursuit ses préparatifs pour le Jour de l’Indépendance, les écoles s’organisent pour leurs activités programmées, y compris les jardins d’enfants. La mairie achève les derniers préparatifs des activités dans la zone de la ville réservée à Yom Haatsmaout, le service des plages assure ses fonctions dès aujourd’hui.

M. Lasri a chargé la Direction des services techniques de tout mettre en œuvre pour reparer autant que possible tous les dommages et incidents causés par les évenements et pour accompagner les résidents dont les biens ont été endommagés.

De nombreuses informations ont été publiées sur le site Web de la municipalité (Centre des impôts fonciers 08-6623300), ce qui permet aux résidents de clarifier leurs droits et de les contacter directement. Le maire a également cherché à maintenir le contact avec les familles de blessés et les familles des défunts.

La hotline municipale (106) a indiqué qu’au cours des deux derniers jours, depuis samedi matin, lorsqu’une alarme a retenti dans le ciel et a marqué le début des hostilités, plus de 15 000 appels ont été recus.
La plupart des demandes concernaient d’ouverture des écoles, le passage du bagrout, les lieux de protection (abris). Les coordinateurs ont fourni une réponse optimale et ont envoyé des équipes municipales pour ouvrir des abris et réparer des lieux publics.

Au total, 21 alarmes ont été entendues à Ashdod (de samedi à aujourd’hui), plus de 40 roquettes ont été tirées sur Ashdod, dont 29 ont été interceptées par le Dome de fer.
Les roquettes qui ont pénétré notre espace aérien ont touché trois sites et causé des dégâts aux maisons et aux véhicules. Ils ont été suivis de 63 demandes de taxe foncière.
Au nom des habitants de la ville, le maire a remercié les soldats chargés de kipat barzel pour leur travail fructueux. Il a remercié tous ceux qui ont participé aux activités de sécurité ainsi que les benevoles et a exprimé l’espoir que le silence durera longtemps.

Communiqué municipal en hébreu
Ashdodcafe.com

 

Laisser un commentaire