Fumer est mauvais pour la santé. Tout le monde le sait, mais le Département de la santé tient à vous rappeler de temps en temps les données douloureuses sur les habitudes tabagiques et les problèmes de santé causés par le tabac. Aujourd’hui, en prévision de la journée internationale sans tabac, le personnel du département de la santé s’est rendu au marché et a offert de l’eau au lieu d’une cigarette.
Ça vaut pas le coup ?

À l’occasion de la Journée internationale sans tabac, qui se tiendra le 31 mai 2019, le Département de la santé et de l’Administration des services sociaux lancera une opération visant à sensibiliser le public au phénomène du tabagisme et à ses effets néfastes sur sa santé et son économie.
La campagne a lieu chaque année auprès d’un public jeune et vieux, dans le but de  l’informer. Le lieu choisi pour faire cette campagne est le marché municipal. Des bouteilles d’eau sont distribuées aux personnes qui acceptent de donner leurs cigarettes en echange.

Les données de 2014 sur les habitudes tabagiques en Israël montrent que le taux de fumeurs israéliens âgés de 21 ans et plus s’élève à 19,7%!
Parmi les fumeurs en Israël, 26 % sont des hommes et 13,6% sont des femmes.
En comparaison avec les données, le taux de tabagisme chez les hommes en Israël (26,0%) est légèrement supérieur à la moyenne de l’Union européenne (24,2%), tandis que chez les femmes, le taux de fumeuses en Israël (13,6%) est inférieur à la moyenne de l’Union européenne (15,5%)

Une autre statistique importante concerne le tabagisme passif. Ici, 37% des non-fumeurs ont déclaré être exposés au tabac, ce qui se produit généralement à la maison (femmes et enfants) et sur le lieu de travail (hommes).

En outre, selon le récent rapport du ministère de la Santé sur les inégalités en matière de santé, le pourcentage de fumeurs à Ashdod est légèrement supérieur à la moyenne nationale. « A la lumière de ces données inquiétantes, le ministère de la Santé a mis l’accent sur le fait de continuer cette année avec des activités d’information importantes, d’aller à leur rencontre dans la région et de les amener à abandonner leurs cigarettes, au moins une journée pour commencer », a-t-il déclaré.

Communiqué municipal en hébreu

Ashdodcafe.com

Laisser un commentaire