Au vu de mon fil d’information, et du vôtre, il semble que l’alya ne soit déjà plus le fruit d’un souhait personnel mais une solution à un problème collectif. C’est ce qu’on va bientôt pouvoir répondre à tous ceux, qui nous assurent qu’aller vivre en Israël requiert « une grande motivation sioniste ».

Bien qu’il ne se passe pas une semaine sans qu’il n’y ait un évènement antisémite (médiatisé) en Europe, une partie d’entre nous garde cette propension instinctive à confondre objectif et moyens. Si je pense qu’il me sera impossible d’y vivre, alors j’aurai spontanément tendance à dire qu’Israël ne m’intéresse pas. Dans le doute… je préfère qu’on pense que la décision vienne de moi.

Aux autres, on opposera le sionisme sans beaucoup plus de précisions et pour cause… Notons que le concept est ici le prélude à la dilapidation de ses ressources et au basculement vers une précarité façon tiers monde, c’est bien ce qu’on entend par « ça se mérite », c’est ce que pense la foule de ceux pour qui Israël est et doit rester un fantasme religieux.

En attendant, je ne sais pas à quoi joue Israël en laissant les juifs d’Europe et de France en particulier zigzaguer entre les manifs pro palestiniennes, l’attaque de synagogues, les menaces, les tags hostiles, les agressions, les déscolarisations, les déménagements forcés et les propos nazis de représentants de l’Etat Français.

Bien qu’entre amis ou en famille certains (beaucoup) avouent avec une sorte de tristesse qu’ils seraient heureux d’aller vivre en Israël, en 2019, l’alya francophone demeure un processus élitiste, relevant d’un « niveau de sionisme important » comme le précise l’Agence Juive, qui semble apte à raconter l’alya quand elle a réussi plus qu’à faire en sorte qu’elle réussisse, et dont je vous suggère la lecture des quelques commentaires qui suivent.

Conversation d’un potentiel Olé avec l’Agence Juive
================================

David : Ma famille, mes amis, autour de moi, les gens poussent leurs gosses à partir de France et la question est « où aller » ? Que fait l’Agence Juive pour que ces jeunes puissent vivre et travailler en Israël ? De l’avis de l’Agence Juive pourquoi un million de juifs demeure t il en une Europe infestée par l’islam et l’antisémitisme ?

Agence Juive : « Bonjour Monsieur, le choix de l’alya est un choix qui resulte d’une grande motivation de vivre en Israel. Nous souhaitons à tous nos olim une bonne intégration dans leur pays🇮🇱🙂 »

David : J’ai une autre question, pensez vous qu’en France les juifs ne soient pas assez motivés par Israël et pourquoi ?

Agence Juive : Nous pensons que le choix de faire son Alya est une démarche personnelle, chaque personne a des paramètres si différents cependant Israël reste et demeurera le foyer juif, où tout un chacun lorsqu’il le souhaitera trouvera sa place . merci 🙂

David : Le rôle de l’Agence Juive est-il de promouvoir l’alya ou de claironner un sionisme pour lequel elle n’est pas actrice ? En Europe, nous pensons que l’alya n’est déjà plus un processus personnel mais une solution à un problème collectif. Nous constatons que l’Agence Juive ne prend pas les mesures nécessaires.

Agence Juive : David, c’est avec plaisir que nous vous attendons dans nos bureaux afin de constituer votre dossier d’alya , une bonne continuation Monsieur. Aujourdhui on a le choix … demain ……🇮🇱🙂

David : Madame Agence Juive, mon alya je l’ai déjà faite, je ne parle pas ici en mon nom personnel mais en celui de ceux qui nous lisent sur votre page, sur mon profil, sur le groupe alya et ailleurs, qui se taisent et n’attendent finalement plus grand chose de l’Agence Juive…

Agence Juive : Nous sommes heureux de savoir que pour vous , l’Alya est chose faite. merci 👍

David : C’est extraordinaire cette façon de recentrer le débat, comment faites vous ça ?
Tenez je vais essayer moi aussi : – Si les juifs doivent partir où iront ils ? Ma famille, mes amis, autour de moi, les gens poussent leurs gosses à partir de France. Que fait l’Agence Juive pour faire travailler ces jeunes en Israël ? De l’avis de l’Agence Juive pourquoi le million de juifs qui vit en une Europe infestée par l’islam et l’antisémitisme n’envisage t il pas Israël ?

Agence Juive : David, Bonsoir nous vous proposons de continuer cette conversation en MP . Juste pour vous rappeler notre rôle. Notre mission aujourd’hui est de faire en sorte que chaque juif soit relié à Israël, peu importe où il se trouve dans le monde, afin qu’il puisse continuer à jouer un rôle majeur dans l’histoire du peuple juif.

Agence Juive : Depuis 1929, l’Agence Juive pour Israël œuvre afin de créer un avenir radieux pour les Juifs. Nous avons contribué de manière décisive à la création et à la construction de l’Etat d’Israël et continuons à servir de lien principal entre l’Etat juif et les communautés juives du monde entier. Ce partenariat mondial nous a permis d’affronter les défis les plus importants auxquels a fait face le peuple juif à chaque génération.

Aujourd’hui, nous relions les membres de la famille juive mondiale, amenant les Juifs en Israël et Israël aux Juifs, par le biais d’un engagement significatif de la part d’Israël et en facilitant l’Alyah. Nous créons une meilleure société en Israël et, au-delà, nous encourageons les jeunes Israéliens et leurs pairs dans le monde entier à retrouver un sentiment collectif d’engagement juif.

L’Agence Juive continue d’être le premier soutien des Juifs en difficulté, s’occupant de problèmes urgents en Israël et secourant les Juifs des pays où ils sont en danger.

David : « Notre mission est de faire en sorte que chaque juif puisse continuer à jouer un rôle majeur dans l’histoire du peuple juif »

En laissant les juifs zigzaguer entre les manifs antisémites, les attaques de synagogues, les déménagements forcés et les décisions hostiles de l’Etat Français ? Je ne comprends pas, vous pouvez m’expliquer ?

David : « par le biais d’un engagement significatif de la part d’Israël »

Quel engagement significatif de la part d’Israël ? Actuellement, un million de juifs préfère rester en Europe, que faut il en déduire ?

David : « L’Agence Juive continue d’être le premier soutien des Juifs en difficulté, s’occupant de problèmes urgents en Israël et secourant les Juifs des pays où ils sont en danger. »

– Très bien ! L’Agence Juive estime t elle que les juifs d’Europe sont actuellement en péril ?

David : Pas de réponse de l’Agence Juive ? Alors regardez bien :

Voici quelques lien  : https://www.bnvca.org/lantisemitisme-insecurise-les-jeune…/…

https://cqvc.online/nous-quittons-la-france-a-cause-de-la…/…
https://www.i24news.tv/…/1564067721-finlande-l-ambassade-d-…https://www.bnvca.org/bas-rhin-match-haifa-strasbourg-le-…/…

Et vous, qu’en pensez-vous ? faites-nous connaitre votre ressenti face à l’évolution de la  situation à notre égard : processus personnel ou collectif ???

Ashdodcafe.com

2 Commentaires

  1. Un grand bravo à l’Administrateur. Je le verrais bien à la tête du CRIF, du consistoire, voire, aux côtés du Grand Rabbinat pour rappeler à ces éminents dirigeants de la communauté française qu’ils doivent être à la hauteur de leurs responsabilités. Il faut arrêter d’induire en erreur les Juifs de France en minimisant les dangers de l’antisémitisme. Faire l’Aliah consiste avant tout à mettre ses enfants en sécurité.
    Bien sûr, la part du baratin est en train de transparaître dans toute sa laideur mais il revient à nos ‘prophètes’ d’alerter l’agence juive tout autant que le gouvernement israélien dont le devoir est de voler au secours de nos frères, quand bien même seraient-ils Français.

Laisser un commentaire