C’est avec le célèbre mannequin Liraz Asayag qui fait partie de ces femmes rondes qui s’habillent comme elles l’entendent, sans craindre le regard des autres que GOLDA sort son magazine de la rentrée.

Elle est comme elle est et elle n’est pas la seule ! Aujourd’hui, de plus en plus de femmes se regardent sans vouloir ressembler à des jeunes femmes filiformes. Et qui les aime les suive !

La couverture orange vif évoque la volonté des femmes à être ce qu’elles sont, ce qu’elles ont envie d’être. Ça plaît, ça ne plaît pas : c’est pareil !  

Ces femmes refusent de vivre à travers le regard des autres. Le diktat de la minceur a créé beaucoup de malaises et ces femmes incarnent une forme de lâcher prise salutaire. Les femmes rondes ne veulent plus se laisser dicter leur apparence !

Sur son site, Liraz Asayag partage son look XL et mesure aujourd’hui son influence immense, sur les réseaux sociaux. Elle invite les femmes à s’habiller comme elles l’entendent. Son credo : « Le style n’est pas une taille mais une attitude. » « Mon adolescence n’a pas été toute rose, mais aujourd’hui, j’en ai terminé avec tout cela, je croque la vie à pleines dents. » Liraz accompagne le développement de jolies marques de maquillage entre autres pour femmes rondes. «À ma façon, j’ai pu donner un message positif aux femmes et leur montrer que l’on pouvait se sentir aussi belle que les autres filles plus minces et plus jeunes. Je voulais montrer que chaque femme pouvait être belle avec sa personnalité, son visage et son corps.» Avec n’importe quel poids et à n’importe quel âge…


Vous trouverez dans ce mag tout un dossier sur les femmes rondes connues dans differents domaines professionnels : le cinema, l’art, le mannequinat, mais également sur le harcelement à l’école, les nouvelles tendances de la mode, la déco du moment, les femmes les plus influentes en Israël, comment prendre soin de sa peau après l’été avec le Dr Modiano de la clinique Herbert Samuel, vous pourrez suivre la route des 100 chefs pour le plus grand plaisir de vos papilles….

La Succes Story du Cà Phê Hanoï – plus qu’un concept, c’est un restaurant qui nous initie à la fusion de deux cultures – un restaurant branché bon et casher – lors de la soirée de lancement du Golda ce 18 septembre, il a inauguré son secret bar  »Mooshoo ».

Découvrez la nouvelle application qui permet aux fêtards de pouvoir acheter à partir d’une certaine heure des sandwichs à 50 % de leur prix !

Et comme à chaque parution, vous prendrez connaissance de l’agenda culturel en Israël et les superbes programmations des évènements de l’Université de Tel Aviv.

De nouvelles ambassadrices contre les diktats
LE message de Liraz Asayag : toutes les femmes sont belles, il pas de standard et c’est bien connu, les hommes préfèrent les rondes !

Découvrez le magazine en ligne en cliquant sur la couverture et restez naturelles mesdames, c’est comme ca qu’on nous aime !!!

Message de Léa : C’est au Cà Phê Hanoï  cette fois qu’a eu lieu la soirée de lancement :
 »Merci à toute l’équipe du Mooshoo 木須現代中國藥局le #secretbar du ק-פֶּה האנוי – Cà Phê Hanoi ק-פֶּה האנוי – Cà Phê Hanoi pour votre accueil.
Retrouvez la success story du @Paradis du fruit au #caphehanoi.
Merci à notre belle Cover Girl #LirazAssayag , à tous nos invités pour votre présence et votre fidélité. À toute la GOLDA TEAM et un grand merci à Esther Esti Gerber pour ce magnifique reportage.

VIDEO DU SHOOTING 

 

Laisser un commentaire