Comme l’on annoncé hier divers médias d’Ashdod, la rue Haorgim va faire  l’objet d’un relooking. Commerces et immeubles à usage d’habitation sont prévus.

Le comité local de planification et de construction va présenter cette semaine un plan qui va provoquer une véritable révolution dans la rue Haorgim. En effet, un beau centre résidentiel et commercial va être implanté dans le magnifique projet de la ville. « Soho » – le quartier culturel d’Ashdod, c’est ainsi qu’il sera nommé.

Environ 1000 logements devraient être construits sur le site, aux côtés d’institutions éducatives, commerciales et, bien sûr, culturelles. Ce projet prévoit la construction de bâtiments avec un zonage combiné pour le résidentiel, le commercial et l’emploi – 15 bâtiments avec environ 1110 unités de logement.

7 immeubles de 20 à 25 étages donnant sur Bnei Brith et Ben Gourion et 6 immeubles de  6-7 étages au centre du complexe donnant sur la rue Haorgim, ainsi que des tours à usage de bureaux de 30 étages, orientées vers Ben Gourion.

La plupart des immeubles de ce complexe comprendront des zones commerciales et professionnelles aux étages inférieurs, donnant sur une promenade piétonne le long du boulevard Ben-Gurion, y compris une passerelle pour piétons.

Dans ce nouveau quartiers, 2 ensembles pour petits enfants seront construits, chacun d’eux sera constitué de 3 salles de classe et 9 jardins d’enfants. Au centre du complexe, un terrain pour école publique sera affecté à la construction d’une école primaire (19 classes), la solution pour l’enseignement secondaire étant fournie en dehors des limites du programme. Un club de jeunes est également prévu – affectation d’une surface construite de 500 mètres carrés, institutions de protection sociale municipales – affectation d’une surface construite de 200 mètres carrés aux étages inférieurs des bâtiments.

Le responsable du projet est l’homme d’affaires Eli Elezra, responsable d’une compagnie d’assurances. Elezra a acheté cette parcelle à Alfred Akirov il y a plusieurs années pour 250 millions de NIS. Le projet est planifié par Amir Meni Amar du cabinet Shaar Architectes et Urban Planners Ltd. 

Le projet devrait inclure des logements conformes à la politique du maire : 30% de petits appartements, 40% d’appartements de taille moyenne et 30% de grands appartements.

Illustrations fournies par Amir Meni Amar du cabinet Shaar Architects and Urban Planners Ltd.

©ashdodcafe.com

Laisser un commentaire