PARACHA Vayichla’h : chabbat du 14-12-2019 -Horaires Ashdod 16 h 18 / 17 h 19

Toute l’équipe d’ashdodcafe vous souhaite shabbat shalom
Yaacov envoya des Malah’im (des émissaires) afin de préparer la rencontre avec son frère Essav à qui il avait pris les bénédictions et qui avait promis de se venger. Rachi, le célèbre commentateur de la Torah sort le mot ‘mala’him’ du sens littéral attendu, et précise : les ‘mala’him’ n’étaient pas de simples messagers mais des anges vraiment ‘Mamach’. Le Maguid de Mézritch, successeur du Baal Chem Tov, commenta l’explication de Rachi juste avant de quitter ce monde. Yaacov envoya vers Essav le ‘mamach’ des anges, la partie tangible et visible (le mamach)  des anges. La partie spirituelle des anges il la garda vers lui. Mais  pourquoi Yaacov sépara-t-il les aspects spirituels et matériels des anges ?
Jacob retourne en Terre Sainte après 20 ans passés à ‘Haran. Il envoie des anges messagers vers Esaü dans l’espoir d’une réconciliation, mais les messagers lui rapportent que son frère vient dans sa direction accompagné de quatre cents hommes armés. Jacob se prépare au combat, prie, et adresse à son frère un important don de bétail dans l’espoir de l’apaiser….

Au cours de la nuit qui précède leur rencontre, Jacob fait traverser la rivière Yabbok à sa famille et à ses possessions. Lui, cependant, reste en arrière et rencontre un ange qui représente l’esprit de d’Esaü, avec lequel il lutte jusqu’à l’aube. Bien qu’atteint à la hanche, Jacob est vainqueur. L’ange lui donne alors le nom d’Israël, « Car, dit-il, tu as combattu contre des puissances célestes et des hommes et tu es resté fort ».

Jacob et Esaü se rencontrent enfin. les deux frères jumeaux s’embrassent puis chacun reprend son chemin.

Jacob acquiert un terrain près de Sichem dont le prince (qui s’appelle également Sichem) enlève et viole Dina, fille de Jacob. Ses frères, Simon et Lévi la vengent en passant tous les hommes du lieu au fil de l’épée après les avoir rendus vulnérables en les convainquant de se circoncire. Jacob leur en fait le reproche.

Jacob reprend son voyage. D.ieu lui apparaît à nouveau et le bénit. Il lui dit « ton nom désormais ne sera plus Jacob, ton nom sera Israël ».

Rachel meurt en donnant naissance à son second fils, Benjamin. Elle est inhumée au bord de la route, près de Bethléem. Reuben perd son droit d’aînesse pour avoir interféré dans la vie maritale de son père. Jacob rejoint son père Isaac à Hébron, qui décède plus tard à l’âge de 180 ans (Rebecca est décédée avant l’arrivée de Jacob).

La paracha s’achève par l’énonciation détaillée de la famille d’Esaü, ses femmes, ses enfants et petits-enfants, et les lignées familiales des habitants de Séïr parmi lesquels Esaü s’est installé.

Laisser un commentaire