Après 5 jours de grève, les syndicats israéliens ont annoncé aujourd’hui la fin d’une grève générale entamée mercredi, à l’issue d’un accord avec les responsables du Trésor sur le statut et les conditions d’emploi des salariés intérimaires.

Le chef de la Centrale syndicale, Histadrout, et le ministre des Finances, Yuval Steinitz, ont annoncé au cours d’une conférence de presse avoir signé un accord pour améliorer les conditions d’emploi dans le secteur public. « C’est un bon accord, très bon même », a déclaré le ministre, qui a parlé d’ »amélioration significative, non seulement des salaires mais surtout concernant les avantages ». Le chef de la Histadrout, Ofer Eini, a lui salué un « accord sans précédent ».

Les deux parties avaient tenu de nouvelles discussions tard hier sur le statut et les conditions d’emploi de quelque 300.000 salariés intérimaires dans le secteur public et une partie du secteur privé, défavorisés par rapport à leurs collègues titulaires.

Avant l’annonce de l’accord, les ordures s’amoncellaient dans les rues alors que de nombreux chauffeurs de la société nationale d’autobus s’étaient joints au mouvement de grève, perturbant les transports dimanche, premier jour ouvrable de la semaine. L’aéroport international Ben Gourion de Tel-Aviv ainsi que les ports et les chemins de fer ont cependant continué de fonctionner mais l’administration, les banques et la Bourse devaient reprendre le travail au cours de la journée après quatre jours d’arrêt.

AFP 12/02/2012

Laisser un commentaire