En Israël, cette branche est très active et se développe de manière constante. Les grandes enseignes sont toujours présentes sur le marché.

Cependant les petites pâtisseries se multiplient sur le territoire et apportent chacune leurs touches personnelles à la profession.

Ainsi dans les villes nous trouvons des pâtisseries de type américaine ou ashkénaze.

A cela viennent  s’ajouter les salons de thé appelés aussi Beit café ou le client à la possibilité de consommer sur place, mais aussi il peut emporter sa commande.

Particularités du marché :

La consommation de la pâtisserie évoluant de manière prononcée, nous trouvons de nouveaux agents comme les supermarchés qui n’hésitent pas à proposer a leurs consommateurs des produits de bonne qualité congelés ou semi frais. Ces gâteaux bénéficient d’une cacherout. Le niveau de cacherout donne un label supplémentaire au produit. Il existe un grand choix de produits afin de toucher toutes les couches de la population. Nous noterons une avancée dans les produits diététiques et à faible apport de sucre.

Au cours de ces deux dernières années, nous remarquons le développement de la pâtisserie fine proposée dans les grandes villes et s adressant à une population aisée.

Profil de la clientèle :

Toutes les couches de la population sont sollicitées. Les gouts, le contenu calorique et les prix sont adaptes aux besoins du consommateur.

Le marketing :

Tous les supports sont utilises. Publicité dans les magazines, annonces a la Radio, enseignes de magasins attractives par les couleurs utilisées et le design. Le concept du produit (packaging) et la décoration de la pâtisserie sont les deux principes mis en avant afin de se créer un nom, une image et de fidéliser une clientèle.

Les points a ne pas négliger :

L’emplacement commercial du magasin est essentiel ainsi que son accès. Dans les grandes villes il faut examiner la proximité du parking et la distance à parcourir à pied pour y arriver.

 Le futur chef d’entreprise souhaitant travailler dans un centre commercial doit savoir que la direction du centre impose des heures d’ouvertures et de fermetures et une ouverture motse shabbat. Un élément a prendre en compte dans la gestion du personnel.

Le laboratoire de production devrait se situer dans le centre du pays afin de se rapprocher de ses clients (magasins).

Des permis d’exercer et des licences sont exiges des autorités : richone essek et contrôle sanitaire.

L’assurance est un élément important vis a vis des tiers. Il faut être couvert en  responsabilité civile, assurer le lieu de travail, les stocks et les pertes financières en cas de dégâts. Votre dossier doit être suivi par votre courtier en assurance.

Les points à surmonter :

Le financement est un élément clef dans la réussite de l’entreprise. L’apport en capital personnel doit être conséquent pour faire face aux dépenses. Il est possible de demander un financement auprès des établissements financiers. Un business plan est demande par le représentant de la banque. Votre engagement financier dans votre entreprise sera examiné.

Infrastructures :

Le laboratoire de production est l’élément moteur. Le chef d’entreprise doit s’entourer d’une équipe de professionnels dirigée par un ou des chefs pâtissiers. Les outils de travail sont indispensables : Fours, congélateurs, plans de travail, moules et accessoires divers, emplacement pour entreposer les matières premières. Chaque détail est important au quotidien.

Le service livraison doit proposer des conditions de conservation optimale du produit. Les usages veulent que ce soit le producteur qui achemine sa production vers ses distributeurs.

La pâtisserie ou salon de the doit aussi se doter de ces outils de travail. L’agencement du magasin doit être agréable pour accueillir la clientèle. Un personnel courtois est apprécié  et donne une touche personnelle.

Le matériel bureautique est indispensable comme caisse enregistreuse, téléphone, fax et ordinateur pour la gestion des stocks et autres états.

La gestion administrative et financière

De bons produits, un bon service et des prix adaptes font évoluer et conforter un chiffre d’affaire. Les marges sont plus conséquentes dans la vente de la pâtisserie au consommateur final.

La difficulté du producteur est de développer son réseau de distribution de ses produits en vendant a des magasins Beit café, des restaurants et  salles de réceptions. En général, le rêve de chaque producteur est de mettre en place une franchise de magasins avec sa propre marque. Une décision qui coute chère en financement. Souvent par manque de moyens, le chef d’entreprise fait appel à des investisseurs. Le fait d’introduire une ou plusieurs personnes dans la direction de l’entreprise fragilise le contrôle des décisions de gestion de celle ci.

Qui décide en dernier ressort ?

Les états de couts de production par produits vous aideront dans l’établissement de vos prix de vente.

Le calcul du seuil de rentabilité  est bien venu dans votre analyse financière.

Ces informations ne remplacent pas notre consultation, ni la mise en place de l’évaluation  économique de votre projet avant la création de votre entreprise.

Le cabinet est à votre disposition.

Pour plus d’infos, retrouvez nous sur www.dh-accounting.com

Deborah Haddad
Port : 054-5837463

Denis &  Deborah Haddad
Cabinet Comptable et Fiscal
Aatsmaout  44/52  Ashdod
Tel : 08-8551233  Fax : 08-8655854

Laisser un commentaire